Les Bourses européennes en léger repli à la mi-séance

vendredi 7 décembre 2012 12h45
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont légèrement dans le rouge vendredi à mi-séance, au vu des futures sur indices, avant la publication dans l'après-midi aux Etats-Unis des chiffres officiels de l'emploi de novembre.

À Paris, le CAC 40 est repassé sous le seuil des 3.600 points vers 11h20 GMT, cédant 0,17% à 3.595,69 points. À Francfort, le Dax recule de 0,16% et à Londres, le FTSE perd 0,14%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est en baisse de 0,26%.

Les investisseurs craignent que l'amélioration perceptible ces derniers mois sur le front de l'emploi ne marque le pas en raison du passage de l'ouragan Sandy. Ils sont également rendus prudents par l'incertitude persistante entourant les négociations budgétaires aux Etats-Unis et par les perspectives économiques peu enthousiasmantes en Europe.

Après la Banque centrale européenne (BCE) jeudi pour la zone euro, la Bundesbank a abaissé à son tour vendredi ses prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) allemand en 2012, de 1,0% à 0,7%, et surtout en 2013, de 1,6% à 0,4%.

Les reculs inattendus de la production industrielle en Allemagne et en Grande-Bretagne en octobre n'ont pas non plus été de nature à redonner confiance aux investisseurs.

Le CAC 40 est plombé notamment par Alcatel-Lucent (-2,94%) après l'annonce de sa prochaine sortie de l'indice phare de la Bourse de Paris au profit de Gemalto. GDF Suez signe également un nouveau recul (-1,41%) après s'être effondrée de 11% jeudi sous le coup de son avertissement sur résultats.

Hors CAC 40, Club Med recule de 4,3%, le groupe de loisirs effaçant presque tous ses gains des deux séances précédentes (+6,6%) après avoir renoncé à verser un dividende pour 2012 en raison de la dégradation des marchés en Europe et en Afrique.

A Francfort, le titre Deutsche Telekom (-3,32%) est également malmené, l'opérateur télécoms ayant annoncé jeudi qu'il réduirait son dividende dans les années à venir afin de financer ses investissements en Allemagne.

Sur le marché obligataire, le rendement du papier italien à dix ans est reparti à la hausse en raison des tensions qui affectent la coalition du président du Conseil Mario Monti, auquel le parti de son prédécesseur Silvio Berlusconi a retiré son soutien jeudi.   Suite...

 
<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes sont l&eacute;g&egrave;rement dans le rouge vendredi &agrave; mi-s&eacute;ance, au vu des futures sur indices, avant la publication dans l'apr&egrave;s-midi aux Etats-Unis des chiffres officiels de l'emploi de novembre. &Agrave; Paris, le CAC 40 est repass&eacute; sous le seuil des 3.600 points vers 11h20 GMT, c&eacute;dant 0,17%. &Agrave; Francfort, le Dax recule de 0,16% et &agrave; Londres, le FTSE perd 0,14%. /Photo prise le 7 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Remote/Lizza David</p>