Baisse surprise de la production manufacturière britannique

vendredi 7 décembre 2012 11h09
 

LONDRES (Reuters) - La production manufacturière britannique a reculé en octobre au rythme le plus élevé depuis juin - un mois qui avait été perturbé par les jours fériés - et bien supérieur aux prévisions des économistes, montrent les chiffres de l'Office national de la statistique publiés vendredi.

La production du secteur manufacturier a diminué de 1,3% sur le mois après être restée inchangée en septembre (révisé de +0,1%), alors que le consensus des économistes interrogés par Reuters était de -0,2%.

En rythme annuel, le recul est de 2,1%. Il s'agit là aussi de la baisse la plus marquée depuis juin.

Le secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac a été le plus sévèrement affecté en raison de la baisse de la demande de bière, précise l'ONS.

Le chiffre plus large de la production industrielle, qui inclut l'énergie et les mines, s'inscrit en recul moins prononcé, de 0,8% en octobre, après -2,1% en septembre. Les économistes attendaient cependant une hausse de 0,7%.

La production de pétrole et de gaz naturel a chuté à son rythme le plus rapide depuis la création de la statistique en janvier 1998, ce qui s'explique en grande partie par la fermeture du plus grand gisement de la Mer du Nord pour des opérations de maintenance.

Olesya Dmitracova, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>La production manufacturi&egrave;re britannique a recul&eacute; en octobre &agrave; un rythme bien sup&eacute;rieur aux pr&eacute;visions des &eacute;conomistes. /Photo d'archives/REUTERS/Tom Bergin</p>