Wall Street finit en petite hausse, Apple rebondit

jeudi 6 décembre 2012 22h24
 

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé jeudi en petite hausse, la prudence restant de mise à la veille de la publication aux Etats-Unis des chiffres officiels de l'emploi en novembre, tandis qu'Apple a effacé une partie de ses lourdes pertes de la veille.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a pris 0,30%, 39,55 points, à 13.074,04, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, s'est adjugé 0,33%, 4,66 points, à 1.413,94 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,52%, 15,57 points, à 2.989,27.

Les statistiques de l'emploi risquent de montrer que l'amélioration perceptible ces derniers mois a marqué le pas après le passage de l'ouragan Sandy.

Aux valeurs, Apple est parvenu a redresser la tête après le repli spectaculaire enregistré la veille, le plus élevé en quatre ans, sur des inquiétudes portant sur l'évolution de sa part de marché dans les tablettes.

Le titre de la marque à la pomme a terminé jeudi en hausse de 1,56% à 547 dollars, permettant au Nasdaq de surperformer les autres indices boursiers.

Dans l'ensemble, les échanges n'ont pas été très étoffés, la menace du mur budgétaire incitant les investisseurs à la retenue alors que les discussions entre les représentants du Parti républicain et la Maison blanche patinent et que l'heure tourne.

L'unité se lézarde dans le camp républicain, certains représentants commençant à admettre qu'une hausse des impôts pesant sur les plus riche sera indispensable, ce dont d'autres membres du parti de l'éléphant ne veulent entendre parler.

Nicolas Delame pour le service français

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>