Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 6 décembre 2012 18h34
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,31% à 3.601,65 points, un plus haut de clôture depuis fin juillet 2011 mais nettement en dessous de son nouveau plus haut de 16 mois (3.621,45 points) touché en matinée.

* EADS a fait un bond de 7,97% à 29,4 euros dans des échanges représentant près de 4 fois le volume moyen quotidien des trois derniers mois. Le titre a signé la plus forte hausse de l'indice CAC 40 et du SBF 120 au lendemain des annonces sur une réorganisation en profondeur de son actionnariat et de sa gouvernance.

Le groupe procédera également à un rachat allant jusqu'à 15% de ses actions pour accompagner la sortie prévue de son capital des groupes privés français LAGARDÈRE (-2,78% à 24,1 euros) et allemand Daimler (+1,18% à 38,65 euros).

* A l'inverse, GDF SUEZ a chuté de 11,34% à 15,285 euros et accusé la plus forte baisse du CAC 40, après être tombé à un plus bas historique à 14,55 euros en début de séance, plombé par un "profit warning". La valeur s'est négociée dans des volumes représentant près de 8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois.

Dans son sillage, EDF a perdu 2,98% à 13,66 euros, Moody's ayant abaissé la perspective de sa note "Aa3" du groupe de stable à négative.

Sur fond d'inquiétudes entourant les valeurs fortement soumises à la régulation, FRANCE TÉLÉCOM a cédé 1,79% à 8,273 euros et VIVENDI 0,87% à 16,555 euros.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont soutenues par le regain d'optimisme relatif des investisseurs, les commandes à l'industrie en Allemagne ayant progressé de 3,9% en octobre, contre 0,9% attendu, et la contraction du PIB de la zone euro au troisième trimestre n'étant pas plus forte qu'annoncé en première estimation.

LAFARGE a pris 1,77% à 45,535 euros, PUBLICIS 1,47% à 44,95 euros, STMICROELECTRONICS 1,46% à 5,068 euros.

* TF1 s'est adjugé 2,5% à 8,2 euros, Exane BNP Paribas, qui a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "surperformance", estimant qu'il est temps de la redécouvrir après une période de prudence.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>