Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

jeudi 6 décembre 2012 08h41
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, attendue en hausse (+0,4% pour le contrat à terme sur le CAC 40 à 8h), alors que Barack Obama juge envisageable un accord avec le Congrès d'ici une semaine pour éviter le "fiscal cliff".

* EADS a annoncé mercredi une profonde réorganisation de son actionnariat et un rachat pouvant aller jusqu'à 15% de ses actions pour accompagner la sortie prévue des groupes privés français LAGARDÈRE et allemand Daimler de son capital.

* GDF SUEZ a annoncé un nouveau plan d'économies de 3,5 milliards d'euros à horizon 2015, le groupe prévoyant un recul de ses résultats en 2013 et 2014 sur fond de crise européenne qui pénalise la demande de gaz et d'électricité.

L'énergéticien a également dit dans un communiqué que le pacte d'actionnaires de SUEZ ENVIRONNEMENT ne serait pas renouvelé en juillet prochain, une opération qui lui permettra de déconsolider la dette de huit milliards d'euros du spécialiste de l'eau et des déchets, dont il détient 35,7% du capital.

Enfin, le groupe italien ERG a annoncé qu'il allait racheter des actifs éoliens de GDF Suez en Allemagne et en Italie représentant une valeur d'entreprise de 859 millions d'euros.

* GDF SUEZ, POWEO - Le ministère de l'énergie devrait annoncer lundi une hausse de 2 à 3% des prix du gaz au 1er janvier 2013, rapporte Le Figaro citant de récents échanges sur le sujet entre les pouvoirs publics, GDF Suez et la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

* EDF. Moody's abaisse sa perspective sur la note "Aa3" du groupe de stable à négative.

* RENAULT - Nissan, détenu à 43% par le constructeur français, a annoncé son intention de rappeler 498.793 exemplaires de son modèle March/Micra au Japon, ces véhicules étant susceptibles d'être affectées par un problème touchant les phares arrière.

* PIERRE&VACANCES a annoncé un plan de restructuration avec 195 suppressions d'emplois à la clé afin de renouer avec la rentabilité lors de l'exercice 2012-2013. Le groupe a accusé une perte opérationnelle courante de 7,0 millions d'euros et une perte nette part du groupe de 27,4 millions au cours de l'exercice clos le 30 septembre dernier.   Suite...

 
<p>Moody's abaisse sa perspective sur la note "Aa3" d'EDF de stable &agrave; n&eacute;gative. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>