Deutsche Bank accusée d'avoir caché des pertes latentes

jeudi 6 décembre 2012 08h12
 

LONDRES (Reuters) - Trois anciens salariés de Deutsche Bank ont engagé des procédures auprès des autorités financières américaines, accusant la banque d'avoir dissimulé 12 milliards de dollars (9,2 milliards d'euros) de pertes latentes pendant la crise financière, rapporte le Financial Times.

Ces plaintes, déposées entre autres auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), accusent Deutsche Bank d'avoir volontairement sous-évalué une importante position à des produits dérivés connus sous l'appellation de "leveraged super senior trades", précise le quotidien, qui cite des sources proches du dossier.

L'article ajoute que cette évaluation erronée a permis à Deutsche Bank d'afficher une situation de bilan fausse et d'éviter un renflouement sur fonds publics.

"Les accusations de communication financière trompeuse, vieilles de plus de deux ans et demi et évoquées publiquement en juin 2011, ont fait l'objet d'investigation attentives et approfondies et elles sont totalement infondées", a déclaré Renee Calabro, une porte-parole du groupe allemand, dans un courrier électronique à Reuters.

"Les valorisations et les publications financières étaient justes", assure-t-elle.

Dasha Afanasieva, Marc Angrand pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

 
<p>Trois anciens salari&eacute;s de Deutsche Bank ont engag&eacute; des proc&eacute;dures aupr&egrave;s des autorit&eacute;s financi&egrave;res am&eacute;ricaines, accusant la banque d'avoir dissimul&eacute; 12 milliards de dollars (9,2 milliards d'euros) de pertes latentes pendant la crise financi&egrave;re, rapporte le Financial Times. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach</p>