NYSE Euronext lancera une Bourse des PME début 2013

mercredi 5 décembre 2012 17h54
 

PARIS (Reuters) - NYSE Euronext a annoncé mercredi le lancement pour le premier trimestre 2013 d'une Bourse dédiée aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) visant à redynamiser le financement des PME-ETI en améliorant notamment la liquidité des titres.

Cette annonce fait suite à la trentaine de recommandations présentées fin octobre par le Comité d'orientation stratégique (COS), qui a consulté quelque 200 représentants d'émetteurs, d'intermédiaires et d'investisseurs pour ouvrir un pan des marchés de capitaux aux PME.

"Néanmoins, la seule action de NYSE Euronext, si importante soit elle, ne saurait suffire. Nous faisons donc appel à la mobilisation de tous les acteurs de l'écosystème boursier européen pour inscrire ce projet dans une démarche structurante au niveau de chaque place", déclare dans un communiqué Dominique Cerutti, directeur général adjoint de NYSE Euronext.

"L'intervention des pouvoirs publics et autorités compétentes européennes et nationales est essentielle pour qu'au-delà de l'infrastructure, soit mis en place un cadre législatif, réglementaire, fiscal et tarifaire plus efficient", souligne-t-il.

NYSE Euronext va créer une filiale dédiée au développement de ce marché avec une réduction des frais de cotation et de transfert pour les PME‐ETI.

Cette filiale bénéficiera d'une gouvernance ouverte avec un conseil d'administration comportant entre 12 et 15 représentants des acteurs des marchés du groupe, ainsi qu'un budget annuel de fonctionnement de 18 millions d'euros et de 50 personnes.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

 
<p>NYSE Euronext compte lancer au premier trimestre 2013 une Bourse d&eacute;di&eacute;e aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille interm&eacute;diaire (ETI), afin de redynamiser le financement de ces entrprises notamment en am&eacute;liorant la liquidit&eacute; des titres. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>