GDF Suez va perdre le contrôle de Suez Environnement

mercredi 5 décembre 2012 15h29
 

PARIS (Reuters) - GDF Suez devrait annoncer jeudi le non-renouvellement du pacte d'actionnaires qui contrôle 48,4% du capital de Suez Environnement perdant ainsi le contrôle de la société, selon les informations du site d'informations économiques latribune.fr.

Ce pacte, qui rassemble aux côtés de GDF Suez (35,7%) Albert Frères (7,2%), la CDC (2%), Areva (1,4%), CNP Assurances (1,3%) et Sofina (0,8%) expire le 22 juillet 2013.

En abandonnant le contrôle exclusif de Suez Environnement -statut conféré par le pacte d'actionnaire - l'énergéticien français va se contenter, dans un premier temps au moins, de conserver ses 35,7% du capital de son ex-filiale, lit-on sur latribune.fr.

En revanche, la fin du pacte devrait permettre à GDF Suez de ne consolider dans ses comptes consolidés que 35,7%, et non plus 100%, des résultats et de la dette de Suez Environnement.

Ainsi la dette de son ex-filiale dans ses comptes passera de huit milliards d'euros à un peu moins de trois milliards.

La dette nette de GDF Suez a bondi de près de 25% sur les neuf premiers mois de 2012 passant de 37,6 à 46 milliards d'euros.

Un porte-parole de GDF Suez a refusé de commenter cette information en soulignant qu'un conseil d'administration du groupe relatif à la journée d'investisseurs qu'il organise demain était en cours.

De son côté une porte-parole de Suez Environnement a dit ne pas vouloir commenter l'information de la tribune.fr avant la fin du conseil d'administration de GDF Suez.

Areva et Albert Frères ne sont pas joignables dans l'immédiat tandis que la CDC et CNP Assurances ne font aucun commentaire.

Vers 15h00, l'action GDF Suez inscrivait un cours de 17,46 euros (+0,06%). Elle a perdu 17% depuis le début de l'année.

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot