ArcelorMittal investit à Liège pour préserver l'emploi

mercredi 5 décembre 2012 13h19
 

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal investira 138 millions d'euros sur son site de Liège, en Belgique, après un accord passé avec les syndicats et l'exécutif wallon, un investissement susceptible de préserver 2.000 emplois.

L'investissement avait précédemment été gelé précisément faute d'accord avec les syndicats sur la teneur des suppressions d'emploi prévus.

Le premier sidérurgiste mondial ferme deux hauts fourneaux et une fonderie à Liège, et les syndicats évaluent que cela représente 500 pertes d'emploi.

En France, ArcelorMittal s'est engagé cette semaine à pérenniser le train de laminage à chaud de Florange (Moselle) mais il mettra les deux hauts fourneaux à l'arrêt en 2013 en attendant une hypothétique mise en oeuvre du projet européen Ulcos de production écologique d'acier.

Ben Deighton, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>L'usine ArcelorMittal de Li&egrave;ge. Le sid&eacute;rurgiste investira 138 millions d'euros sur ce site en Belgique apr&egrave;s un accord pass&eacute; avec les syndicats et l'ex&eacute;cutif wallon, un investissement susceptible de pr&eacute;server 2.000 emplois. /Photo prise le 18 septembre 2012/REUTERS/Fran&ccedil;ois Lenoir</p>