Tesco lance un examen stratégique de sa filiale américaine

mercredi 5 décembre 2012 09h31
 

par James Davey

LONDRES (Reuters) - Tesco a annoncé mercredi avoir lancé un examen stratégique de sa filiale américaine déficitaire Fresh & Easy, au terme duquel celle-ci pourrait être fermée ou vendue.

Le directeur général Phil Clarke a estimé qu'il était "probable mais pas certain" que le troisième distributeur mondial derrière Wal-Mart et Carrefour se retire des Etats-Unis.

Des annonces que le marché accueille bien puisque l'action gagne 3,7% à 338,65 pence en début de matinée après avoir ouvert en hausse de 4%. L'action a perdu 20% sur une période d'un an.

Annonçant cet examen, ainsi qu'un point sur son troisième trimestre attestant de ses difficultés sur son marché intérieur, le groupe britannique a précisé qu'il annoncerait ses décisions en même temps que ses résultats annuels en avril.

Tesco a précisé que toutes les options étaient à l'étude pour Fresh & Easy et que plusieurs candidats étaient intéressés par la reprise de tout ou partie de la filiale.

Il a ajouté que Tim Mason, le directeur général de Fresh & Easy, quittait le groupe au terme de 30 ans de carrière.

L'enseigne américaine, qui exploite quelque 200 magasins, a absorbé un milliard de livres (814 millions d'euros) de capitaux depuis son lancement en 2007 mais n'est toujours pas parvenue à dégager des profits.

La pression des actionnaires et des analystes pour trouver une issue à ses difficultés est d'autant plus forte que Tesco est à la peine en Grande-Bretagne.   Suite...

 
<p>Tesco a lanc&eacute; un examen strat&eacute;gique de sa filiale am&eacute;ricaine d&eacute;ficitaire Fresh &amp; Easy, au terme duquel celle-ci pourrait &ecirc;tre ferm&eacute;e ou vendue. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Prouser</p>