Moscovici pressenti pour succéder à Juncker à l'Eurogroupe

mardi 4 décembre 2012 17h05
 

par Annika Breidthardt et Jan Strupczewski

BRUXELLES (Reuters) - Pierre Moscovici, le ministre français de l'Economie, figure en bonne place parmi les candidats potentiels à la succession du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la tête de l'Eurogroupe en début d'année prochaine, a-t-on appris mardi à Bruxelles.

"Moscovici est le favori du moment mais toute reste entièrement ouvert", a déclaré à Reuters une source participant aux discussions, ajoutant cependant: "Il y a une certaine opposition contre lui."

A son arrivée à Bruxelles mardi matin pour la réunion mensuelle de l'Ecofin, Pierre Moscovici s'est refusé à tout commentaire sur son éventuelle candidature.

"Laissons d'abord M. Juncker remplir la tâche qui est la sienne jusqu'à son terme, il a dit fin janvier", a dit le ministre français. "Prenons le temps. (...) Nous avons le temps et il faut faire ça dans un esprit très collectif."

Son homologue autrichienne, Maria Fekter, a estimé pour sa part que le successeur de Jean-Claude Juncker devrait avoir un profil de chef de gouvernement.

"C'est un poste pour un chef de gouvernement et comme vous le savez, je ne suis pas chef de gouvernement. Ce sont les grands patrons qui en décideront", a-t-elle répondu aux journalistes lui demandant si elle-même était candidate.

Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker a confirmé lundi soir sa décision de prendre du recul à la fin de l'année. Il préside depuis 2005 la réunion mensuelle des ministres des Finances de la zone euro.

Juncker, qui avait jusqu'à récemment la double casquette de Premier ministre et ministre des Finances du Luxembourg, pèse d'un poids particulier à Bruxelles puisqu'il participe aussi bien aux réunions des ministres des Finances qu'aux sommets des chefs d'Etat et de gouvernement, à qui il revient de prendre les décisions les plus importantes.   Suite...

 
<p>Pierre Moscovici, le ministre fran&ccedil;ais de l'Economie, figure en bonne place parmi les candidats potentiels &agrave; la succession du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker &agrave; la t&ecirc;te de l'Eurogroupe en d&eacute;but d'ann&eacute;e prochaine. /Photo prise le 26 octobre 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>