TUI Travel dopé par les forfaits, optimiste pour 2013

mardi 4 décembre 2012 13h59
 

LONDRES (Reuters) - TUI Travel a fait état mardi d'une hausse de 8% de son bénéfice imposable pour l'exercice 2011-2012, le premier tour-opérateur mondial ayant tiré parti de bonnes performances commerciales en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays nordiques.

Le groupe britannique, qui détient les marques Thomson et First Choice, a profité d'un retour en grâce des forfaits voyages, formule "tout compris" qui rassure les consommateurs en temps de crise puisqu'ils n'ont plus d'argent à débourser après avoir acheté leur voyage.

"Nous constatons un retour de la demande pour les forfaits et une tendance forte en faveur des voyages tout compris", a dit le directeur général Peter Long en présentant les résultats à la presse. "Les gens dépensent davantage en amont."

Peter Long a également dit avoir constaté une entame de l'exercice 2012-2013 très positive.

"De manière générale, à l'exception de la France, l'activité pour l'hiver 2012-2013 et celle pour l'été 2013 sont très encourageantes", a-t-il dit.

Le groupe a dégagé sur l'exercice 2011-2012, clos le 30 septembre, un résultat imposable de 390 millions de livres (480 millions d'euros). Le chiffre d'affaires est ressorti en baisse de 2% à 14,46 milliards de livres.

Les réservations ont progressé au Royaume-Uni, en Allemagne et dans la région nordique, mais elles ont chuté de 28% en France sous le coup de réductions de capacités. Ce dernier marché a aussi souffert de la baisse des voyages en Afrique du Nord, destination habituellement prisée des touristes français.

TUI Travel, qui a augmenté son dividende de 4% à 11,7 pence par action, a souligné que la progression de son bénéfice avait aussi été le fait d'une hausse de ses prix de vente mise en oeuvre au cours de l'année.

Thomas Cook, principal concurrent de TUI Travel, a fait état la semaine dernière d'un quatrième trimestre plutôt positif, mais ses résultats annuels ont diminué de près de la moitié.   Suite...

 
<p>Le b&eacute;n&eacute;fice imposable de Tui Travel a augment&eacute; de 8% pour l'exercice 2011-2012, le premier tour-op&eacute;rateur mondial ayant tir&eacute; parti de bonnes performances commerciales en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans les pays nordiques. Le groupe britannique a profit&eacute; d'un retour en gr&acirc;ce des forfaits voyages, formule "tout compris" qui rassure les consommateurs. /Photo d'archives/REUTERS/Valentin Flauraud</p>