Les Bourses européennes hésitantes à l'ouverture

mardi 4 décembre 2012 09h47
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante mardi, sous l'effet d'une consolidation après les gains des dernières séances et faute d'avancée dans les cruciales négociations sur le budget aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40, en baisse à l'ouverture, s'est retourné pour s'afficher en légère hausse de 7,26 points ou 0,20% après 24 minutes d'échanges, à 3.573,85 points. Le Dax-30 est inchangé à Francfort tandis que le FTSE-100 cède 0,14% à Londres.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50, initialement en baisse, avance de 0,11% à 2.585,18 points.

Les indices européens, qui avaient fini sous leurs plus hauts lundi en réaction à l'annonce d'une contraction inattendue du secteur manufacturier américain en novembre, sont jugés mûrs pour une consolidation après avoir atteint d'importants niveaux techniques.

Le CAC a ainsi franchi en séance le seuil des 3.600 points pour la première fois depuis août 2011 et le Footsie londonien a testé pour la deuxième journée consécutive les 5.900 points, alors que l'EuroStoxx 50 butait sur la résistance de 2.611, niveau qui correspond à son plus haut de 2012 atteint en mars.

A plus long terme toutefois, les analystes techniques se montrent optimistes et veulent croire à la poursuite de la phase de hausse du marché entamée mi-novembre et qui a vu le CAC gagner 6,5% en deux semaines.

EADS, gagne 2,59%, s'installe en tête des hausses de l'indice paneuropéen Eurofirst 300, prolongeant sa hausse de la veille dans l'attente de l'annonce d'un accord sur sa structure actionnariale, tandis que France Télécom domine le palmarès de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 0,62%.

EDF décroche de 2,13% après l'annonce, lundi soir, d'un nouveau surcoût de deux milliards d'euros pour l'EPR de Flamanville.

Alors que la situation s'apaise dans la zone euro, l'attention se focalise à plein sur les négociations budgétaires aux Etats-Unis.   Suite...

 
<p>L'indice CAC 40, en baisse &agrave; l'ouverture, s'est retourn&eacute; pour afficher une l&eacute;g&egrave;re hausse de 0,20% apr&egrave;s 24 minutes d'&eacute;changes. Les principales Bourses europ&eacute;ennes ont ouvert sur une note h&eacute;sitante mardi, sous l'effet d'une consolidation apr&egrave;s les gains des derni&egrave;res s&eacute;ances et faute d'avanc&eacute;e dans les n&eacute;gociations cruciales sur le budget aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults</p>