L'aide aux banques espagnoles versée la semaine prochaine

mardi 4 décembre 2012 07h29
 

BRUXELLES (Reuters) - Les banques espagnoles recevront la semaine prochaine une aide européenne de 39,5 milliards d'euros, a déclaré lundi le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker, ajoutant qu'il avait bon espoir que la Grèce reçoive sa prochaine tranche d'aide le 13 décembre.

L'Espagne a déposé lundi une demande d'aide du même montant pour son secteur bancaire afin de recapitaliser les établissements de crédit dont la santé a été mise à mal par l'explosion de la bulle immobilière.

"La mise en oeuvre du programme est dans les temps, respectant toutes les mesures de conditionnalité telles qu'illustrées par le protocole d'accord", a dit Juncker, à l'occasion de la réunion de l'Eurogroupe (ministres des Finances de la zone euro).

"Nous saluons en outre la décision du conseil d'administration du MES (Mécanisme européen de stabilité) d'autoriser la première tranche du programme de 39,5 milliards d'euros au plus. Le déboursement en sera fait en milieu de semaine prochaine".

La Commission européenne avait donné mercredi son feu vert à la restructuration par l'Espagne de ses quatre banques en difficulté qui ont été nationalisées, ouvrant la voie au déblocage d'un soutien financier de la zone euro via le Mécanisme européen de stabilité (MES).

En juin, Madrid avait obtenu pour son secteur bancaire la promesse d'une enveloppe d'aide pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros provenant du MES.

Sur ces fonds, 37 milliards d'euros viendront soutenir les banques nationalisées Bankia, Catalunya Banc, BCG Banco et Banco de Valencia et les 2,5 milliards restants seront destinés à la structure de défaisance espagnole, la Sareb.

Le ministre de l'Economie Luis de Guindos a par ailleurs déclaré de son côté que quatre autres banques espagnoles auront besoin de 1,5 milliard d'euros de fonds européens au plus pour être recapitalisées durant la seconde étape du plan européen d'assainissement du secteur bancaire espagnol.

MERKEL NE VEUT PAS D'UNE NOUVELLE DECOTE   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker (&agrave; droite) en discussions &agrave; Bruxelles avec le ministre grec des Finances Yannis Stournaras (&agrave; gauche) et son homologue fran&ccedil;ais Pierre Moscovici. Jean-Claude Juncker a d&eacute;clar&eacute; que les banques espagnoles recevraient la semaine prochaine une aide europ&eacute;enne de 39,5 milliards d'euros. /Photo prise le 3 d&eacute;cembre 2012/REUTERS/Fran&ccedil;ois Lenoir</p>