Amore Pacific prend les rênes opérationnels des parfums Goutal

lundi 3 décembre 2012 19h43
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Après avoir dirigé pendant 20 ans les parfums Annick Goutal, sa présidente Brigitte Taittinger a annoncé son départ, laissant la place aux sud-coréens d'Amore Pacific, propriétaires de l'entreprise depuis 18 mois.

Brigitte Taittinger, présidente de la société, a indiqué dans un communiqué avoir décidé "d'un commun accord avec Amore Pacific de mettre fin à leur collaboration", et qu'elle cédait sa place à un représentant du groupe sud-coréen.

Ce départ marque un tournant pour la société française créée en 1981 par Annick Goutal, une des pionnières des parfums dits de "niche" explorant de nouveaux territoires olfactifs et maîtrisant sa distribution dans un réseau de boutiques en propre et des points de vente triés sur le volet.

La marque de luxe aux flacons oblongs et cannelés s'est rendue célèbre par certains de ses parfums phares comme l'"Eau d'Hadrien" ou "Petite Chérie".

Elle avait été rachetée au Groupe du Louvre (famille Taittinger) par le fonds Starwood Capital en 2005 qui l'avait ensuite cédée au coréen Amore Pacific en 2011.

Bénéficiaire depuis 1997, elle réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires d'environ 13 millions d'euros, pour 11 boutiques en propre et 1.400 points de vente.

En prenant les rênes de l'entreprise, le géant sud-coréen des cosmétiques, propriétaire des marques AmorePacific, Hera ou Lirikos ainsi que de la licence des parfums Lolita Lempicka, affiche sa volonté d'accélérer le développement de la marque à l'international, en particulier en Asie.

L'ouverture de quelque 15 points de vente est prévue en Chine en 2013, des ouvertures sont aussi prévues à Taiwan, tandis que le réseau de points de vente en Corée du Sud devrait être lui aussi développé.   Suite...