L'industrie reste menacée d'une forte contraction

lundi 3 décembre 2012 10h00
 

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier français s'est contractée en novembre pour le neuvième mois consécutif, bien qu'à un rythme légèrement atténué, ce qui accroît les risques d'une baisse du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) Markit-CDAF ressort à 44,5 en version définitive, en légère hausse par rapport à octobre (43,7) mais toujours nettement en dessous du seuil de 50 séparant contraction et expansion de l'activité.

Une première estimation des résultats de l'enquête de novembre l'avait donné à 44,7 il y a une dizaine de jours.

La production des industriels français a baissé plus rapidement qu'au cours des mois précédents et les nouvelles commandes ont baissé pour le 17e mois consécutif, deux signes traduisant la fragilité de la demande.

Vicky Buffery, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>L'activit&eacute; dans le secteur manufacturier fran&ccedil;ais s'est contract&eacute;e en novembre pour le neuvi&egrave;me mois cons&eacute;cutif, bien qu'&agrave; un rythme l&eacute;g&egrave;rement att&eacute;nu&eacute;, ce qui accro&icirc;t les risques d'une baisse du produit int&eacute;rieur brut au quatri&egrave;me trimestre. /Photo d'archives/REUTERS</p>