Wall Street finit sur des gains limités par le "mur budgétaire"

jeudi 29 novembre 2012 22h21
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé la séance en hausse jeudi mais les gains ont été limités par l'incertitude entourant la résolution du "mur budgétaire aux Etats-Unis".

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a clôturé en hausse de 0,28%, soit 36,71 points à 13.021,82 points. Le S&P-500, plus large, a pris 6,02 points, soit 0,43%, à 1.415,95 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 20,25 points (0,68%) à 3.012,03 points.

Le "mur budgétaire" - des coupes budgétaires et hausses d'impôts automatiques début 2013 si démocrates et républicains n'arrivent pas à s'entendre sur le budget - est le plus gros risque en cette fin d'année, depuis l'accord signé en début de semaine débloquant l'aide à la Grèce.

Les investisseurs ont d'abord salué les déclarations de John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants, qui a dit avoir bon espoir de parvenir à un accord avec la Maison Blanche d'ici la fin de l'année pour éviter cette impasse budgétaire.

Toutefois, après la clôture des Bourses européennes, le même John Boehner a déclaré que deux semaines de négociations n'avaient pas permis de réaliser de progrès significatifs pour éviter le "mur budgétaire".

La tendance a été soutenue par une série de bons indicateurs américains, faisant ressortir une croissance plus forte que prévu à 2,7% en rythme annuel entre juillet et septembre, une nouvelle baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage et une augmentation nettement plus forte que prévu des promesses de ventes immobilières.

Aux valeurs, l'action Barnes & Noble a chuté de plus de 11% après une aggravation des pertes trimestrielles de sa branche numérique Nook, l'éditeur devant investir davantage dans les tablettes pour tenir le rythme de ses rivaux Amazon.com et Apple.

Tiffany & Co recule de plus de 6%. Le groupe a abaissé ses prévisions annuelles pour le troisième trimestre de suite après que le joaillier américain a annoncé des résultats inférieurs aux attentes en raison d'une chute de ses ventes en Asie.

Aeropostale a cédé également près de 5%. Le distributeur de vêtements pour adolescents a publié des résultats trimestriels en petite hausse et s'est dit "prudent" pour le trimestre en cours.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>