Démocrates et républicains se renvoient la balle sur le budget

jeudi 29 novembre 2012 19h18
 

WASHINGTON (Reuters) - Démocrates et républicains se sont mutuellement reprochés jeudi de ne pas faire de propositions "constructives" pour tenter de parvenir à un compromis qui éviterait à l'économie américaine de heurter de plein fouet le "mur budgétaire" au début de l'année prochaine.

Le chef de file des républicains à la chambre des représentants, John Boehner, a dit n'avoir constaté aucun progrès depuis le début des négociations budgétaires il y a deux semaines.

A l'issue d'un entretien avec le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, il a reproché à ce dernier de n'avoir formulé aucune proposition de compromis.

"Je garde l'espoir qu'on puisse avoir des discussions productives dans les jours qui viennent. Mais la Maison blanche doit se montrer sérieuse (en proposant) de vraies réductions des dépenses (budgétaires)", a-t-il lancé à la presse.

Le chef de file des démocrates au Sénat, Harry Reid, lui a immédiatement répondu par médias interposés.

"Il serait temps qu'ils (les républicains) nous fassent une proposition raisonnable", a-t-il dit après s'être lui aussi entretenu avec Timothy Geithner.

Si républicains et démocrates ne s'entendent pas au Congrès d'ici la fin de l'année, des coupes budgétaires et des hausses d'impôt d'un montant de 600 milliards de dollars s'appliqueront automatiquement dès début 2013, ce qui ferait probablement replonger l'économie américaine en récession.

Harry Reid a déclaré jeudi qu'un compromis passait obligatoirement par un relèvement du plafond d'endettement des Etats-Unis, qui devrait être atteint vers la fin de l'année.

Le président Barack Obama ne signera aucun accord qui ne comprendrait pas une telle hausse du plafond de la dette, a-t-il affirmé.

Richard Cowan et Rachelle Younglai, Tangi Salaün pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Le chef de file des r&eacute;publicains &agrave; la chambre des repr&eacute;sentants John Boehner avec le pr&eacute;sident Barack Obama et le secr&eacute;taire au Tr&eacute;sor, Timothy Geithner. D&eacute;mocrates et r&eacute;publicains se sont mutuellement reproch&eacute;s jeudi de ne pas faire de propositions "constructives" pour tenter de parvenir &agrave; un compromis qui &eacute;viterait &agrave; l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine de heurter de plein fouet le "mur budg&eacute;taire" au d&eacute;but de l'ann&eacute;e prochaine. /Photo d'archives/REUTERS/Larry Downing</p>