Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 29 novembre 2012 18h40
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,53% à 3.568,88 points, soutenue, comme les autres grandes Bourses, par l'espoir d'un accord entre Républicains et Démocrates qui éviterait aux Etats-Unis les effets récessifs d'un "fiscal cliff".

* EDF a signé la seule baisse du CAC 40, perdant 0,98% à 14,13 euros après un nouveau plus bas historique en début de séance à 13,39 euros à la suite d'un article du Parisien évoquant la possibilité que l'électricien public doive rembourser 8,8 milliards d'euros aux clients après l'annulation du tarif d'utilisation des réseaux publics par le Conseil d'Etat. EDF a assuré que la décision du Conseil d'Etat n'impliquait pas de remboursement des clients et ne devrait pas avoir d'impact sur ses résultats.

* Des VALEURS CYCLIQUES mais aussi des télécoms au profil défensif ont mené le mouvement.

BOUYGUES (+4,85% à 19,01 euros), FRANCE TELECOM (+4,48% à 8,294 euros), STMICROELECTRONICS (+4,0% à 4,806 euros) ont signé les trois plus fortes hausses du CAC 40.

* GDF SUEZ a gagné 2,75% à 17,385 euros après que le Conseil d'Etat a suspendu un arrêté limitant à 2% la hausse des tarifs du gaz pour les particuliers. Avant cette décision, Credit Suisse avait relevé sa recommandation à "neutre" sur la valeur, contre "sous-performer", estimant que la réforme du marché du gaz en France devrait profiter à moyen terme au groupe.

* EIFFAGE a fait un bond de 9,62% à 30,2 euros, le titre ayant accéléré sa hausse après avoir franchi une résistance technique importante, située autour de 28,5 euros. . Depuis le début de l'année, il gagne plus de 61%.

* GEMALTO, qui a pris près de 5% en cinq séances, a abandonné 2,77% à 70,3 euros et accusé la plus forte baisse du SBF 120.

* CEGEDIM a fait un bond de 13,26% à 15,29 euros dans des volumes représentant 10 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la valeur faisant notamment l'objet de spéculations sur une possible annonce après que le groupe a rencontré des investisseurs ces derniers jours.

* EUROPACORP a gagné 7,84% à 4,40 euros, la société de production fondée par le cinéaste Luc Besson ayant renoué avec les bénéfices au premier de l'exercice 2012-2013.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>