Nouvelle année noire attendue pour le prêt-à-porter en 2013

jeudi 29 novembre 2012 16h14
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le marché français du prêt-à-porter, plombé par la crise et la montée du chômage, devrait encore reculer en 2013 et signer le triste record d'une sixième année de baisse consécutive.

Les ventes d'habillement devraient accuser cette année un recul de 2,1%, selon les estimations de l'Institut français de la mode (IFM), et poursuivre leur baisse à peu près au même rythme (-2%) l'an prochain.

En repli continu depuis la crise de 2008, le marché français se caractérise par une baisse encore plus marquée des volumes, qui sont revenus en 2012 à leur niveau de 2002.

"Le marché de l'habillement est très corrélé à l'évolution du PIB et le contexte macroéconomique reste très défavorable. Les dépenses contraintes progressent (alimentation, logements, énergie), le chômage aussi", a déclaré à Reuters Gildas Minvielle, responsable de l'observatoire économique de l'IFM, en marge d'une conférence de l'institut consacrée aux perspectives 2013 de la mode et du textile.

Pour 2013, la prévision du gouvernement français tablant sur une progression du PIB de 0,8% est assez optimiste et l'OCDE anticipe 0,3%, a-t-il remarqué.

Avec la dégradation de l'économie, les mesures d'austérité induites par la crise de la dette et la monté du chômage, les arbitrages des ménages ne se font plus en faveur des vêtements mais plutôt des produits technologiques, des vacances ou de la santé.

"Cette baisse continue des volumes, c'est le signe que les modes de consommation ont changé", a commenté Gildas Minvielle.

Signe des temps, le marché de la revente de vêtements d'occasion, des dépôts-vente ou des foires aux vêtements, s'il est difficile à évaluer, prend une place grandissante dans les achats. "Cela explique aussi sans doute la baisse de la consommation observée dans les réseaux de distribution", a observé Hélène Fourneau, responsable des panels de l'IFM.   Suite...

 
<p>Le march&eacute; fran&ccedil;ais du pr&ecirc;t-&agrave;-porter, plomb&eacute; par la crise et la mont&eacute;e du ch&ocirc;mage, devrait encore reculer en 2013 et signer le triste record d'une sixi&egrave;me ann&eacute;e de baisse cons&eacute;cutive. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Sinyakov</p>