La hausse du chômage en Allemagne se poursuit au ralenti

jeudi 29 novembre 2012 13h37
 

par Sarah Marsh

BERLIN (Reuters) - Le chômage en Allemagne a augmenté pour le huitième mois consécutif en novembre, signe que la demande intérieure pourrait être insuffisante pour compenser la dégradation des exportations et soutenir la croissance de la première économie d'Europe.

La hausse du mois dernier a toutefois été plus faible qu'attendu et le taux de chômage reste proche de son plus bas niveau depuis la réunification de l'Allemagne en 1990, ce qui distingue nettement la République fédérale de la plupart de ses partenaires économiques, à commencer par la France.

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 5.000 par rapport à octobre en données corrigées des variations saisonnières (CVS) pour atteindre 2,939 millions.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse trois fois plus marquée et leurs estimations s'échelonnaient de 5.000 à 32.000.

Le taux de chômage, lui, est resté inchangé à 6,9% de la population active.

"Si l'on regarde vers l'avenir, cependant, je doute que la consommation privée puisse réellement prendre le relais et jouer le rôle de principal moteur de la croissance de l'économie allemande", a commenté Carsten Brzeski, économiste d'ING.

"Les prévisions d'emploi dans le secteur manufacturier sont entrées en territoire négatif, la plupart des offres d'emploi portent sur des contrats temporaires et plusieurs entreprises ont ravivé les mécanismes de chômage partiel."

Alors que nombre d'observateurs voyaient la bonne tenue du marché du travail continuer à alimenter la consommation et donc la croissance, les signes de détérioration de la conjoncture se sont multipliés ces dernières semaines.   Suite...

 
<p>LE CH&Ocirc;MAGE EN ALLEMAGNE</p>