PPR cède la Fnac Italie au fonds Orlando Italy

mercredi 28 novembre 2012 18h32
 

PARIS (Reuters) - La Fnac, filiale du groupe PPR, a annoncé mercredi avoir signé un accord de cession de son enseigne italienne au fonds d'investissements Orlando Italy.

Présente depuis 2000 sur le marché italien, la Fnac n'est jamais parvenue à imposer sa marque dans la péninsule et n'a pas atteint la taille critique. La crise qui frappe le pays depuis 2009 n'a fait qu'aggraver la situation.

Frappé par la concurrence d'internet, le spécialiste des produits culturels et multimédia avait annoncé en janvier dernier son intention de se désengager d'Italie, dans le cadre d'un vaste plan d'économies.

Le distributeur souffre à la fois d'une exposition à des marchés fragilisés par la dématérialisation (livres, films, disques), de la baisse de la consommation (produits techniques) mais aussi d'une forte exposition aux pays d'Europe touchés par la crise.

Fnac Italie, qui compte huit magasins dans le pays et y emploie 573 salariés, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires limité à environ 170 millions d'euros, sur un total de 4,16 milliards pour l'ensemble de l'enseigne.

Le prix de la transaction n'a pas été dévoilé.

Le fonds italien détient des participations dans les sociétés Ladbrokes (paris en ligne), Favini (papeterie) ou Allegri (prêt-à-porter).

L'opération sera finalisée en janvier 2013, précise la Fnac, qui ajoute que le projet d'entreprise d'Orlando Italy est actuellement "en phase de définition".

Le groupe PPR, propriétaire de Gucci, Bottega Veneta ou Puma poursuit son recentrage sur le luxe et la mode "lifestyle".   Suite...

 
<p>La Fnac, filiale du groupe PPR, a sign&eacute; un accord de cession de son enseigne italienne au fonds d'investissements Orlando Italy. Pr&eacute;sente depuis 2000 sur le march&eacute; italien, la Fnac n'est jamais parvenue &agrave; imposer sa marque dans la p&eacute;ninsule. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann</p>