John Boehner a bon espoir d'éviter une crise budgétaire US

mercredi 28 novembre 2012 17h08
 

WASHINGTON (Reuters) - Le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner a dit mercredi avoir bon espoir d'aboutir à un accord budgétaire avec la Maison blanche et ajouté que son parti était disposé à discuter des recettes fiscales si les démocrates acceptaient une réduction des dépenses.

"J'ai bon espoir qu'on puisse continuer à oeuvrer ensemble à éviter cette crise le plus tôt possible", a-t-il dit à la presse. "Nous (les républicains) mettrons sur la table la question des recettes pour autant que cela s'accompagne d'une sérieuse réduction des dépenses pour éviter cette crise".

Quelque 600 milliards de dollars de hausses des impôts et de réduction des dépenses se déclencheront automatiquement début 2013, au risque de mettre les USA en récession, si la Maison Blanche et le Congrès ne parviennent pas à un compromis budgétaire d'ici la fin de l'année.

Cette perspective inquiète les marchés financiers, très sensibles à toute déclaration sur le sujet depuis l'élection présidentielle du 6 novembre.

Mercredi, les Bourses européennes et américaines ont effacé la quasi-totalité de leurs pertes en quelques minutes après les déclarations de John Boehner.

Richard Cowan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Le pr&eacute;sident r&eacute;publicain de la Chambre des repr&eacute;sentants John Boehner a dit mercredi avoir bon espoir d'aboutir &agrave; un accord budg&eacute;taire avec la Maison blanche et ajout&eacute; que son parti &eacute;tait dispos&eacute; &agrave; discuter des recettes fiscales si les d&eacute;mocrates acceptaient une r&eacute;duction des d&eacute;penses. /Photo prise le 9 novembre 2012/REUTERS/Larry Downing</p>