Fitch avertit qu'elle pourrait dégrader la France en 2013

mercredi 28 novembre 2012 16h14
 

LONDRES (Reuters) - Fitch Ratings pourrait à son tour priver la France de sa note "triple A" l'an prochain si Paris ne parvenait pas à atteindre ses objectifs budgétaires et si la croissance économique était inférieure aux prévisions, a déclaré mercredi l'un des responsables de l'agence de notation financière.

Fitch est la seule des trois grandes agences à noter encore la France AAA mais elle doit prendre une décision sur le maintien ou non de cette note en 2013.

"Nous pensons qu'il sera difficile pour la France d'atteindre un déficit de 3% en 2013, notamment à cause de ses perspectives de croissance anémiques", a dit à Reuters Tony Stringer, directeur exécutif des notes souveraines de Fitch.

"Toute sous-performance, en matière de consolidation budgétaire ou de réformes économiques de fond, pourrait conduire à une dégradation en 2013", a-t-il ajouté.

Fitch prévoit pour l'instant une croissance de 0,3% en France l'an prochain.

Marc Jones, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Seule des trois grandes agences &agrave; noter encore la France AAA, Fitch Ratings pourrait &agrave; son tour la priver de cette note l'an prochain si Paris ne parvenait pas &agrave; atteindre ses objectifs budg&eacute;taires et si la croissance &eacute;conomique &eacute;tait inf&eacute;rieure aux pr&eacute;visions. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi</p>