Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 27 novembre 2012 18h07
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé pratiquement inchangée, les inquiétudes concernant la situation budgétaire américaine pesant sur un marché qui avait largement anticipé auparavant l'accord trouvé dans la nuit sur la dette grecque.

L'indice CAC 40, qui avait bondi de 5,6% la semaine dernière sur l'anticipation d'un accord concernant la Grèce, a avancé de 0,03% à 3.502,13 points dans des volumes qui restent faibles (moins de 2,2 milliards d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext).

* Les VALEURS BANCAIRES de la zone euro (+0,71%) ont figuré parmi les principales bénéficiaires en Bourse de l'accord trouvé en faveur de la Grèce, à la différence des établissements grecs (-9,8%), les investisseurs s'inquiétant des effets potentiels d'un tel accord sur les fonds propres des banques grecques.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a avancé de 2,21% à 27,025 euros, CRÉDIT AGRICOLE de 0,97% à 5,70 euros et BNP PARIBAS de 0,69% à 42,11 euros.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont également profité de l'optimisme relatif des investisseurs sur la situation dans la zone euro malgré la révision à la baisse des prévisions de croissance mondiale de l'OCDE, ainsi que de bonnes statistiques américaines (confiance du consommateur au plus haut depuis février 2008 et commandes de biens durables inchangées).

STMICROELECTRONICS a gagné 2,72%, plus forte hausse du CAC 40, à 4,691 euros, TECHNIP s'est octroyé 2,24% à 88,99 euros, CAP GEMINI 1,66% à 31,935 euros et SOLVAY 1,39% à 101,90 euros. L'indice Stoxx des valeurs technologiques européennes a pris 0,63% et celui du secteur automobile 0,43%.

* Les VALEURS DE RENDEMENT ont pâti de la perspective d'une réduction des dividendes sur fond de baisse de la demande et de pression sur les prix dans un environnement récessif. FRANCE TÉLÉCOM, qui affiche un rendement du dividende de 16,9% selon des données Thomson Reuters, a lâché 2% à 8,007 euros, EDF 1,94% à 14,39 euros (rendement de 7,8%) et GDF SUEZ 1,61% à 16,785 euros (rendement de 8,8%), plus fortes baisses du CAC 40.

L'indice Stoxx du secteur des télécoms en Europe a perdu 0,95%, plus forte baisse sectorielle en Europe, et celui des services aux collectivités 0,38%.

* VALLOUREC a abandonné 0,73% à 38,53 euros après avoir été l'une des rares hausses du CAC 40 lundi avec un gain de 2,1% soutenu par des éléments techniques.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>