Les Bourses européennes en baisse à la mi-séance

lundi 26 novembre 2012 13h58
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes creusent leurs pertes lundi à mi-séance alors que les investisseurs attendent avec un peu de nervosité de savoir si les créanciers internationaux de la Grèce vont parvenir à s'entendre sur le déblocage d'une nouvelle tranche d'aide qui permettrait au pays de se maintenir à flot.

L'espoir d'un accord entre les ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe), la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) a largement contribué à la plus forte hausse hebdomadaire en près d'un an de l'indice l'Eurostoxx 50 la semaine dernière (+5,3%).

Les créanciers se retrouvent ce lundi à Bruxelles pour la troisième fois en trois semaines pour tenter de trouver un compromis sur la soutenabilité de la dette grecque à l'horizon 2020. Un accord est probable mais il n'inclura pas de décote de la dette grecque, estime le vice-président de la BCE Vitor Constancio.

Toutes les solutions évoquées - baisse des taux d'intérêt sur les prêts consentis, renoncement aux profits des banques centrales et un rachat de dette - devraient être utilisées, a jugé de son côté le ministre français des Finances, Pierre Moscovici.

L'Espagne s'est aussi rappelée au bon souvenir des marchés dimanche avec la victoire des partis indépendantistes aux élections régionales en Catalogne, ce qui pourrait ouvrir la voie à un référendum d'autodétermination dans les quatre années à venir.

À Paris, le CAC 40 repasse sous la barre des 3.500 points à 12h00 GMT, en recul de 0,82% à 3.499,95 points. À Francfort, le Dax cède 0,32% et à Londres, le FTSE perd 0,56%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est en baisse de 0,60%.

Les valeurs bancaires signent la plus forte baisse sectorielle, en recul de -1,02%dans le sillage de Barclays (-4,15%). La banque britannique chute après que Qatar Holding a monétisé des bons de souscription sur les titres Barclays (warrants).

En dépit des incertitudes, l'euro est pratiquement inchangé par rapport à un dollar toujours fragilisé par les négociations tendues autour du "mur budgétaire" américain, qui devraient particulièrement peser sur Wall Street cette semaine.

Les futures sur indices new-yorkais annoncent une ouverture de Wall Street en recul d'environ 0,3% ce lundi.   Suite...

 
<p>Les Bourses europ&eacute;ennes creusent leurs pertes lundi &agrave; la mi-s&eacute;ance sur fond d'inqui&eacute;tude sur le d&eacute;blocage d'une nouvelle tranche d'aide &agrave; la Gr&egrave;ce. &Agrave; Paris, le CAC 40 repasse sous la barre des 3.500 points &agrave; 12h00 GMT, en recul de 0,82%. &Agrave; Francfort, le Dax c&egrave;de 0,32% et &agrave; Londres, le FTSE perd 0,56%. L'indice paneurop&eacute;en EuroStoxx 50 est lui en baisse de 0,60%. /Photo prise le 26 novembre 2012/REUTERS/Remote/Marte Kiessling</p>