Les Bourses européennes ont effacé leurs pertes à mi-séance

vendredi 23 novembre 2012 12h49
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont effacé leurs pertes à mi-séance après l'amélioration inattendue du climat des affaires en Allemagne et des déclarations d'un responsable gouvernemental grec selon lequel Athènes serait proche d'un accord avec ses créanciers.

À Paris, le CAC 40 cède 0,02% à 3.497,38 points vers 12h35. À Francfort, le Dax gagne en revanche 0,03% et à Londres, le FTSE prend 0,07%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,14%.

En Allemagne, où la croissance du produit intérieur brut (PIB) a été confirmée à 0,2% au troisième trimestre, les chefs d'entreprise expriment davantage d'optimisme à la fois sur la situation actuelle et sur leurs perspectives.

Ce rebond de l'indice Ifo du climat des affaires, après six mois consécutifs de baisse, est venu alimenter les espoirs de début de sortie de la crise de la dette, même si les économistes mettent en garde sur le fait que l'amélioration ne sera pas perceptible avant 2013.

"La confiance est de retour dans la zone euro", a assuré le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, tout en se disant prêt à mettre en oeuvre le programme de rachats d'obligations d'Etat (OMT).

L'une des principales incertitudes pesant sur la zone euro pourrait bientôt être levée. A en croire un responsable gouvernemental grec, Athènes s'est en effet entendu avec ses créanciers sur de nouvelles mesures de réduction de sa dette et il ne resterait à trouver qu'un compromis sur dix milliards d'euros avec le Fonds monétaire international (FMI).

Le FMI aurait accepté, selon cette source, de considérer comme soutenable une dette à 124% à l'horizon 2020. La BCE pourrait de son côté restituer neuf milliards d'euros de profits réalisés sur les obligations grecques qu'elle détient, a indiqué une autre source ministérielle grecque.

Standard & Poor's a de son côté envoyé un signal rassurant aux marchés en confirmant la note de la France à AA+, même si elle a maintenu la perspective négative et estimé que l'objectif gouvernemental de réduction du déficit public ne serait pas tenu en 2013.

Les Bourses européennes marquent néanmoins une pause dans une séance marquée par de faibles volumes d'échanges et des prises de bénéfices.   Suite...

 
<p>Les Bourses europ&eacute;ennes ont effac&eacute; leurs pertes &agrave; mi-s&eacute;ance apr&egrave;s l'am&eacute;lioration inattendue du climat des affaires en Allemagne et des d&eacute;clarations d'un responsable gouvernemental grec selon lequel Ath&egrave;nes serait proche d'un accord avec ses cr&eacute;anciers. &Agrave; Paris, le CAC 40 c&egrave;de 0,02% &agrave; 3.497,38 points vers 12h35. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>