Le Luxembourgeois Yves Mersch nommé au directoire de la BCE

vendredi 23 novembre 2012 07h32
 

PARIS (Reuters) - Le Conseil européen, qui rassemble les 27 dirigeants de l'UE, a désigné vendredi le Luxembourgeois Yves Mersch au directoire de la Banque centrale européenne (BCE), malgré l'opposition exprimée par le Parlement européen pour des raisons de parité.

Yves Mersch, âgé de 63 ans et actuel gouverneur de la Banque du Luxembourg, entamera le 15 décembre son mandat au directoire de la BCE, précise un communiqué du Conseil.

Fin octobre, les chefs de file de six des principales formations politiques du Parlement européen avaient convenu de rejeter la candidature d'Yves Mersch au motif qu'il n'avait pas été fait assez d'efforts pour promouvoir les femmes au sein de la BCE, dont le directoire est exclusivement masculin.

Le vote du Parlement européen est consultatif, mais la décision du Conseil européen de passer outre risque de tendre les relations entre les deux institutions.

"La décision prise aujourd'hui sape et discrédite les efforts pour rendre le système de gouvernance de l'UE plus responsable sur le plan démocratique", a regretté Sharon Bowles, présidente de la commission des affaires économiques et monétaires (ECON) du Parlement européen.

En quatorze ans d'existence, la BCE n'a accueilli que deux femmes à son directoire composé de six membres, la Finlandaise Sirkka Hamalainen et l'Autrichienne Gertrude Tumpel-Gugerell.

L'Espagne avait également bloqué une procédure visant à installer le Luxembourgeois au directoire de la BCE au début du mois, Madrid estimant que le poste devait revenir à un Espagnol après l'expiration cette année du mandat de Jose Manuel Gonzalez Paramo, l'un de ses ressortissants.

Farouche partisan de politiques axées sur la lutte contre l'inflation, Yves Mersch a exprimé des positions proches de celles de la Bundesbank, qui avait perdu l'un de ses principaux alliés au sein du directoire de la BCE, avec le départ de l'Allemand Jürgen Stark l'an dernier.

Robin Emmot et Julien Ponthus, édité par Emmanuel Jarry

 
<p>Le Conseil europ&eacute;en a d&eacute;sign&eacute; vendredi le Luxembourgeois Yves Mersch au directoire de la Banque centrale europ&eacute;enne (BCE), malgr&eacute; l'opposition exprim&eacute;e par le Parlement europ&eacute;en pour des raisons de parit&eacute;. En quatorze ans d'existence, la BCE n'a accueilli que deux femmes &agrave; son directoire compos&eacute; de six membres. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Grimm</p>