Contraction du PIB en vue au 4e trimestre en Allemagne

jeudi 22 novembre 2012 10h00
 

PARIS (Reuters) - La baisse de l'activité dans le secteur privé allemand s'est poursuivie pour le septième mois consécutif en novembre et, dans les services, elle a atteint son rythme le plus prononcé depuis trois ans et demi.

L'indice PMI composite, qui regroupe services et industrie manufacturière, est légèrement remonté à 47,9 contre 47,7 en octobre, mais il reste sous le seuil de 50 séparant contraction et expansion de l'activité.

L'indice manufacturier a dépassé les attentes, remontant à 46,8 contre 46,0 en octobre alors que les économistes l'attendaient inchangé, mais celui des services a reculé à 48,0, son plus bas niveau depuis juin 2009, contre 48,4 le mois dernier.

"La conclusion qui ressort de l'enquête de novembre, c'est que l'économie allemand finira l'année en sourdine et non à plein tubes, les difficultés de la zone euro continuant de peser sur la confiance des entreprises et des ménages", commente Tim Moore, économiste senior de Markit.

Brian Love à Paris, Michelle Martin à Berlin, Jean-Baptiste Vey et Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

 
<p>La baisse de l'activit&eacute; dans le secteur priv&eacute; allemand s'est poursuivie pour le septi&egrave;me mois cons&eacute;cutif en novembre et, dans les services, elle a atteint son rythme le plus prononc&eacute; depuis trois ans et demi. /Photo d'archives/REUTERS/Fabian Bimmer GERMANY</p>