Veolia va poursuivre ses cessions d'actifs

jeudi 22 novembre 2012 13h32
 

PARIS (Reuters) - Veolia Environnement a annoncé jeudi la poursuite de ses cessions d'actifs d'ici la fin de l'année ou au tout début de 2013 afin de parvenir à un montant de désendettement de 350 millions d'euros, ce qui fait grimper le titre en Bourse.

A 13h11, l'action s'octroie 2,15% à 8,07 euros, signant ainsi l'une des plus fortes progressions de l'indice CAC 40 (+0,32%).

"Veolia Environnement a rassuré sur ses objectifs de désendettement après la finalisation de la cession de ses activités déchets aux Etats-Unis", commente dans un mémo Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse.

Ces cessions incluent notamment la vente à Atlantic Power de Ridgeline, filiale américaine spécialisée dans l'énergie éolienne, d'une partie des activités de Veolia Propreté en Suisse et d'un incinérateur en Italie.

Sont également concernées par les cessions la totalité des activités de Veolia Propreté en Estonie et en Lituanie, ainsi que des activités de la filiale Dalkia en Suisse et en Estonie.

"Ces cessions viennent s'ajouter aux trois milliards d'euros déjà réalisés avec la cession des activités d'eau régulée en Grande-Bretagne et de déchets solides aux Etats-Unis", précise le groupe dans un communiqué.

Compte tenu de ces opérations, Veolia a confirmé son objectif de cessions d'un montant de 5,0 milliards d'euros en 2012-2013.

Julien Desmaretz, analyste chez Bryan, Garnier & Co, estime que le groupe est en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction de dette nette de 2,5-3,0 milliards d'euros au quatrième trimestre, pour tomber à 12,7 milliards d'euros en fin d'année.

Veolia Environnement, valorisé 4,2 milliards d'euros en Bourse, affiche un ratio de dette à long terme sur fonds propres le plus élevé du CAC 40, à 236% contre 59% en moyenne pour l'indice phare de la place de Paris, montrent les données Thomson Reuters.

Blandine Hénault et Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Veolia Environnement a annonc&eacute; jeudi la poursuite de ses cessions d'actifs d'ici la fin de l'ann&eacute;e ou au tout d&eacute;but de 2013 afin de parvenir &agrave; un montant de d&eacute;sendettement de 350 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>