Ally cède à GM ses activités en Europe et Amérique latine

jeudi 22 novembre 2012 08h29
 

(Reuters) - Ally Financial a annoncé mercredi la cession à General Motors de ses activités de financement automobile en Europe et en Amérique latine pour environ 4,2 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros).

Ally, détenu à 74% par l'Etat fédéral américain, avait fait état en mai de sa volonté de vendre ses activités internationales afin d'accélérer le remboursement d'aides publiques reçues.

GM, lui aussi détenu en partie par l'Etat après son sauvetage pendant la crise financière, a indiqué que l'opération lui permettrait d'accroître ses ventes en Europe et en Amérique latine, reflétant son expérience en Amérique du Nord où le groupe a recréé une activité de financement (GM Financial) en 2010.

Ally, ex-GMAC, n'est autre que l'ancien pôle financier du constructeur de Detroit, qui avait vendu en 2006 une participation de contrôle au fonds Cerberus Capital Management.

"Nous faisons revenir des pans d'Ally dans le giron familial", a déclaré Dan Ammann, le directeur financier de GM, lors d'une conférence téléphonique avec les journalistes.

La transaction porte sur les opérations d'Ally au Brésil, au Mexique, en Colombie, au Chili, en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, en Suisse et en Autriche. Elle comprend aussi la participation de 40% d'Ally dans la coentreprise chinoise GMAC-SAIC Automotive Finance Company.

Les actifs d'Ally en Europe et en Amérique latine se montaient à 16,1 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre.

Sur les quelque 17 milliards de dollars que la société de financement doit au gouvernement américain, elle en a remboursé 5,8 milliards.

Rick Rothacker, Benoit Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Ally Financial a annonc&eacute; mercredi la cession &agrave; General Motors de ses activit&eacute;s de financement automobile en Europe et en Am&eacute;rique latine pour environ 4,2 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros). Ally, ex-GMAC, n'est autre que l'ancien p&ocirc;le financier du constructeur de Detroit. /Photos d'archives/REUTERS</p>