Les fonds maintiennent leur performance malgré les doutes

mercredi 21 novembre 2012 19h27
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les fonds commercialisés en France ont maintenu leur performance à un niveau élevé en octobre, le soutien des banques centrales et des signes d'amélioration de la conjoncture en Chine et aux Etats-Unis atténuant la déception des résultats d'entreprises et les craintes sur les finances européennes et américaines.

Les fonds enregistrés à la vente en France affichent un gain depuis le début de l'année de 8,5% à fin octobre, contre 8,4% un mois plus tôt, soutenus par les gestions actions (+11,4% contre +11,6%) et obligataires (+8,9% contre +8,4%), montrent les données compilées par Lipper, filiale de Thomson Reuters.

A titre de comparaison, l'indice SBF 120 progresse de 9,9% sur les dix premiers mois de l'année, contre une hausse de 7,9% entre janvier et septembre.

"Les facteurs techniques (quantitative easings, primes de risque,...) permettent aux indices de se maintenir, voire de poursuivre leur progression, et nous comptons sur le pragmatisme de nos voisins américains pour trouver une solution, même temporaire, au 'fiscal cliff'", commente La Française AM dans sa lettre des gestions du mois de novembre.

"Toute la difficulté réside aujourd'hui dans la nécessité de trouver le bon dosage entre valeurs cycliques dans un monde sans croissance, valeurs financières sous perfusion et valeurs défensives sous pression au regard des attentes exagérées", explique la société de gestion.

UNE PÉRIODE STATISTIQUEMENT FAVORABLE AUX ACTIONS

Les gérants se montrent optimistes pour les prochains mois malgré les difficultés en zone euro, les investisseurs estimant notamment que Républicains et Démocrates devraient parvenir assez rapidement à un accord sur le plafond de la dette américaine.

"Au total, les marchés oscillent entre la crainte et l'espoir, mais il faut souligner qu'avec l'arrivée du mois de novembre, on entre désormais dans une période de six mois - jusqu'en mai - statistiquement favorable aux marchés d'actions", souligne-t-on chez KBL Richelieu.   Suite...

 
<p>Les fonds commercialis&eacute;s en France ont maintenu leur performance &agrave; un niveau &eacute;lev&eacute; en octobre, le soutien des banques centrales et des signes d'am&eacute;lioration de la conjoncture en Chine et aux Etats-Unis att&eacute;nuant la d&eacute;ception des r&eacute;sultats d'entreprises et les craintes sur les finances europ&eacute;ennes et am&eacute;ricaines. /Photo d'archives/REUTERS/Andrea Comas</p>