Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mardi 20 novembre 2012 18h38
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,65% à 3.462,06 points après avoir passé l'essentiel de la séance en légère baisse au lendemain d'une envolée de près de 3%. Comme les autres Bourses, Paris n'a pas été pénalisée par la dégradation de Aaa à Aa1 de la note de la France par Moody's.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+4,0% à 7,8 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120 sur des achats à bon compte après une perte cumulée de plus de 7% au cours des six dernières séances. Le groupe a annoncé lundi soir la nomination de François Bertreau au poste de directeur général adjoint des opérations à compter du 1er décembre.

* ACCOR a gagné 3,35% à 24,71 euros, soutenue par une note d'Exane BNP Paribas optimiste sur l'évolution des marges du groupe hôtelier.

* ALCATEL-LUCENT (-2,11% à 0,788 euro) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Moody's a placé la note B2 du groupe sous surveillance en vue d'une éventuelle dégradation.

* ARCELORMITTAL, qui avait gagné près de 2% lundi, a lâché 1,58% à 11,52 euros. Le sidérurgiste a confirmé lundi à Paris, lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire, s'attendre encore à une année difficile en 2013, ont rapporté Les Echos.

* CARREFOUR a gagné 2,87% à 18,65 euros. Le groupe a annoncé mardi la vente de ses activités en Indonésie, quelques semaines après s'être désengagé de Colombie et de Malaisie.

* Les bancaires ont illustré l'effet quasi nul de la décision de Moody's de retirer son Aaa à la France. BNP PARIBAS est inchangée à 41,08 euros, SOCIETE GENERALE a gagné 1,82% à 26,255 euros et CREDIT AGRICOLE a progressé de 0,57% à 5,778 euros.

* NEOVACS a gagné 3,09% à 2,67 euros après avoir annoncé que les résultats finaux de l'étude clinique de phase II de son vaccin thérapeutique TNF-Kinoïde dans la maladie de Crohn faisaient ressortir un lien entre l'administration de Kinoïde et une rémission clinique.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez et Gwénaëlle Barzic

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>