Wall Street finit en forte hausse, espoirs sur le budget

lundi 19 novembre 2012 22h18
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a poursuivi son rebond lundi, les investisseurs étant encouragés à revenir sur le marché boursier américain à la fois par des propos optimistes sur la capacité des Etats-Unis à éviter une crise budgétaire au début de 2013 et par des statistiques immobilières jugées encourageantes.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 1,65%, soit 207,65 points, à 12.795,96. Le S&P-500, plus large, a pris 27,01 points, soit 1,99%, à 1.386,89. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 62,94 points (+2,21%) à 2.916,07.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a repris plus de 2% sur les deux dernières séances à la suite de déclarations de membres de Congrès laissant entendre qu'un accord pour éviter le "mur budgétaire" n'était pas hors de portée.

Avant cela, il avait chuté de plus de 5% dans la foulée de la réélection de Barack Obama le 6 novembre à la présidence des Etats-Unis en raison des inquiétudes de voir la première puissance économique mondiale se fracasser contre ce "mur budgétaire" (fiscal cliff).

Cette expression recouvre la coïncidence, en début d'année prochaine, entre la fin des exonérations fiscales décidées sous George Bush et prolongées pour deux ans en 2010 et la mise en oeuvre de coupes automatiques dans les dépenses publiques prévues par l'accord de 2011 sur le relèvement du plafond de la dette.

Selon les estimations du Congressional Budget Office, l'organisme parlementaire bipartisan de contrôle des finances publiques, si aucun accord n'est trouvé, cette combinaison de hausses d'impôts et de baisse des dépenses estimée au total à 600 milliards de dollars pourrait faire replonger les Etats-Unis dans la récession.

D'après Fitch Ratings, un absence d'accord dans ce dossier pourrait se traduire par une contraction de 2% du produit intérieur brut (PIB).

Barack Obama recevra à nouveau les chefs de file des groupes parlementaires dans la dernière semaine de novembre, après Thanksgiving, pour tenter de trouver un compromis sur les moyens d'éviter le "mur budgétaire".   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>