Veolia compterait supprimer 100 postes à son siège parisien

samedi 17 novembre 2012 10h32
 

Répétition du titre.

PARIS (Reuters) - Veolia, numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, va supprimer 100 postes sur les 500 que compte son siège, apprend-on vendredi sur le site du Nouvel Observateur.

Selon l'hebdomadaire, qui dit avoir reçu confirmation de la direction du groupe, le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets prépare un plan de départ volontaire dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Ce plan touchera en majorité des cadres et devrait débuter en janvier 2013. "Il vise avant tout à faire jouer la mobilité interne ainsi que des départs volontaires, écrit le Nouvel Observateur. Mais si l'objectif de 100 personnes n'était pas atteint à l'été 2013, Veolia procéderait à des licenciements."

Veolia avait annoncé début novembre son intention de réduire sa dette de 2,5 à 3 milliards d'euros au quatrième trimestre grâce notamment à des cessions, après avoir vu ses résultats baisser à fin septembre sous l'effet notamment du recul des volumes de déchets traités en Europe.

Catherine Monin pour le service français

 
<p>Veolia, num&eacute;ro un mondial du traitement de l'eau et des d&eacute;chets, va supprimer 100 postes sur les 500 que compte son si&egrave;ge, apprend-on vendredi sur le site du Nouvel Observateur. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>