Les élus américains optimistes sur le "mur fiscal"

samedi 17 novembre 2012 09h36
 

WASHINGTON (Reuters) - Les leaders démocrates et républicains au Congrès américain sont sortis de leur réunion avec le président Barack Obama vendredi en s'engageant à trouver un terrain d'entente sur la fiscalité et les dépenses publiques qui leur permette d'éviter d'entrer dans le "mur fiscal" qui pourrait coûter cher à l'économie américaine.

Les élus se sont adressés à la presse en tant que groupe pour la première fois depuis plus d'un an. Il s'agit, ont dit leurs conseillers, de donner une image d'unité.

Démocrates et républicains ont jusqu'au 31 décembre pour se mettre d'accord pour trouver les moyens de réduire le déficit des finances publiques. Faute d'accord, dès le 2 janvier, 600 milliards de dollars d'économies sous forme de hausses d'impôts et de baisses des dépenses entreront automatiquement en vigueur.

Des deux côtés, chacun a fait montre d'une volonté de mettre sur la table les questions qui tiennent à coeur à chaque camp depuis longtemps.

Ainsi, les deux représentants du camp démocrate, le leader de la majorité démocrate au Sénat Harry Reid et le leader de la minorité démocrate à la chambre des représentants, Nancy Pelosi, ont déclaré qu'ils reconnaissaient la nécessité de dépenser moins.

Côté républicain, John Boehner, qui préside la Chambre des représentants et Mitch McConnell, le chef des républicains au Sénat, ont dit avoir accepté de mettre la question des recettes "sur la table".

"Nous avons les fondements pour pouvoir parvenir à un résultat", a déclaré Harry Reid, devant la Maison blanche après la réunion, qui a duré plus d'une heure et à laquelle assistait le vice-président Joe Biden.

Cette réunion était la première entre le président et son opposition républicaine depuis sa réélection le 6 novembre.

"Je pense que nous savons tous que nous avons un travail urgent à fournir", avait déclaré le chef de l'Etat au début de la réunion.   Suite...

 
<p>De gauche &agrave; droite : le leader de la minorit&eacute; d&eacute;mocrate &agrave; la chambre des repr&eacute;sentants, Nancy Pelosi, le leader de la majorit&eacute; d&eacute;mocrate au S&eacute;nat Harry Reid, John Boehner, qui pr&eacute;side la Chambre des repr&eacute;sentants et Mitch McConnell, le chef des r&eacute;publicains au S&eacute;nat, &agrave; la Maison blanche. Les leaders d&eacute;mocrates et r&eacute;publicains au Congr&egrave;s am&eacute;ricain sont sortis de leur r&eacute;union avec le pr&eacute;sident Barack Obama vendredi en s'engageant &agrave; trouver un terrain d'entente sur la fiscalit&eacute; et les d&eacute;penses publiques qui leur permette d'&eacute;viter d'entrer dans le "mur fiscal" qui pourrait co&ucirc;ter cher &agrave; l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine. /Photo prise le 16 novembre 2012/REUTERS/Larry Downing</p>