Wall Street termine une nouvelle fois en baisse

jeudi 15 novembre 2012 22h36
 

(Reuters) - Wall Street a accusé jeudi une troisième séance de baisse consécutive, conséquence des craintes alimentées par la menace du "mur budgétaire" et des résultats jugés décevants publiés par Wal-Mart.

Sur les marchés, l'inquiétude est grande qu'aucun accord ne soit trouvé avant la nouvelle année et que les hausses d'impôts et baisses de dépenses qui seraient dans ce cas automatiquement déclenchées entraînent l'économie américaine en récession.

Le président américain Barack Obama a déclaré mercredi que les républicains devront accepter une hausse d'impôts pour les Américains les plus riches comme premier point d'un accord visant à éviter la catastrophe budgétaire.

Il a prévu de rencontrer vendredi les chefs de file républicains et démocrates au Congrès pour trouver une solution et lever les incertitudes.

"Sur les marchés, tous les yeux sont désormais braqués sur la réunion entre les membres et Congrès et la Maison blanche", a déclaré Peter Boockvar, directeur général de Miller Tabak & Co à New York.

"Avec un marché bien trop vendeur et baissier au niveau des investisseurs individuels, un rebond n'est pas à exclure s'il ressort quoi que ce soit de positif de cette réunion", a-t-il poursuivi.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,23%, 28,57 points, à 12.542,38, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, a cédé 0,16%, 2,27 points, à 1.353,32 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a abandonné 0,35%, 9,87 points, à 2.836,94.

Aux valeurs, Wal-Mart a terminé en baisse de 3,63% à 68,72 dollars, sanctionné par les investisseurs après l'annonce d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes.

La publication d'indicateurs peu encourageants n'a rien fait pour redresser la courbe des indices. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont bondi la semaine dernière, essentiellement en raison de l'impact de l'ouragan Sandy, tandis que l'indice de la Réserve fédérale de Philadelphie a reculé plus qu'attendu.

A rebours de la tendance, NetApp a bondi de 11,34% à 30,20 dollars dans le sillage de la publication de résultats bien meilleurs qu'attendu.

Nicolas Delame pour le service français

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>