Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 15 novembre 2012 18h45
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC a enregistré sa troisième séance de baisse consécutive pour finir à 3.382,40 points (-0,52%) alors que la zone euro est entrée une nouvelle fois en récession, la deuxième depuis 2009.

* ALCATEL-LUCENT (-5,14% à 0,83 euro) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, alors que la valeur devrait être retirée des indices globaux MSCI, qui servent de références à de nombreuses sociétés de gestion.

* EADS a perdu 2,94% à 25,09 euros et reste sous pression faute d'avoir pu franchir une zone de résistance autour de 26,5 euros. EADS a par ailleurs annoncé jeudi avoir lancé un audit externe sur ses procédures de contrôle, alors que le groupe d'aéronautique et de défense est sous le coup d'une enquête portant sur sa filiale Eurofighter et les conditions d'une vente d'avions militaires à l'Autriche.

* EDF, qui a dégringolé de plus de 16% en moins d'un mois, a continué sa descente en enfer et fini en baisse de 2,07% à 14,2 euros après avoir touché un plus bas record à 14,13 euros. HSBC a abaissé son conseil de surpondérer à neutre sur la valeur et ramené son objectif de cours de 21 à 17 euros.

* VEOLIA a perdu 2,38% à 7,553 euros. Fitch a abaissé la perspective de la note "BBB+" du groupe de stable à négative. Par ailleurs, Star Atlantic Waste Holdings sera autorisé, sous conditions, à racheter la filiale américaine déchets solides de Veolia, une transaction de 1,9 milliard de dollars (1,48 milliard d'euros).

* VIVENDI (+1,75% à 15,965 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 pour la deuxième séance consécutive. Le groupe de télécoms et de divertissement compte passer à l'action dans les trimestres à venir avec la mise en oeuvre de son nouveau plan stratégique . Par ailleurs, l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris a déclaré au Financial Times qu'il envisageait de racheter SFR, la filiale de téléphonie mobile de Vivendi dans le cadre d'une transaction qui valoriserait SFR entre 13 et 14 milliards d'euros.

* Les bancaires ont limité la baisse du CAC 40. CREDIT AGRICOLE a pris 1,52% à 5,622 euros, BNP PARIBAS 0,56% à 40,30 euros et SOCIETE GENERALE 0,58% à 25,14 euros.

* En revanche, hors CAC 40, NATIXIS a perdu 5,67% à 2,414 euros au lendemain de l'annonce d'une chute de ses résultats trimestriels.

* PAGESJAUNES (-12,68% à 1,729 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, la valeur reprenant son souffle sur des prises de bénéfice après une envolée de 45% au cours des deux dernières séances, consécutive à un accord entre l'éditeur d'annuaires et ses banques créancières.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>