L'Eurogroupe ne financera la Grèce que jusqu'en 2014

mercredi 14 novembre 2012 23h25
 

BERLIN (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro s'efforceront de trouver une solution pour que la Grèce reste à flot jusqu'en 2014 lors de leur prochaine réunion mardi à Bruxelles, sans définir un plan qui irait jusqu'en 2020, a dit mercredi à Reuters une source de la zone euro.

"Nous nous concentrerons sur 2013 et 2014. Il s'agit d'une somme d'environ 13,5 milliards d'euros", a dit cette source, s'exprimant sous couvert d'anonymat.

La source n'a pas voulu dire comment l'Eurogroupe allait procéder. Handelsblatt a rapporté plus tôt que cette somme pourrait être levée sans nouveaux prêts.

Le journal allemand, citant des diplomates européens, écrit que la somme pourrait être obtenue via à la fois l'abaissement de taux d'intérêt sur des titres de dette existants et l'allongement de la maturité des prêts.

Mardi, Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand, a dit que les partenaires européens de la Grèce pourraient aider le pays en jouant sur les taux d'intérêt attachés aux prêts accordés à Athènes.

Les bailleurs de fonds de la Grèce ont accepté lundi d'accorder deux années supplémentaires à Athènes pour réaliser les économies qu'ils lui réclament, mais la zone euro et le FMI restent en désaccord sur l'évolution à plus long terme de la dette publique grecque.

Les ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles n'ont pas débloqué la nouvelle tranche de l'aide financière qui maintient à flot l'Etat grec et le délai supplémentaire qu'ils lui ont accordé représente un besoin de financement supplémentaire de près de 33 milliards d'euros, selon un document préparé pour la réunion.

Le plan d'aide international accordé à la Grèce prévoit que l'endettement de la Grèce revienne à un niveau considéré comme viable d'ici 2020.

Selon le Süddeutsche Zeitung, citant des sources proches des négociations, les Etats de la zone euro envisagent pour la première fois des transferts de paiements directs vers la Grèce plutôt que de se contenter de rallonger les prêts.

Annika Breidthardt, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Les ministres des Finances de la zone euro s'efforceront de trouver une solution pour que la Gr&egrave;ce reste &agrave; flot jusqu'en 2014 lors de leur prochaine r&eacute;union mardi &agrave; Bruxelles, sans d&eacute;finir un plan qui irait jusqu'en 2020, selon une source de la zone euro. /Photo d'archives/REUTERS/John Kolesidis</p>