Facebook bondit en Bourse avec l'expiration du dernier lock-out

mercredi 14 novembre 2012 17h34
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le titre Facebook s'envolait mercredi à la Bourse de New-York, en dépit de l'expiration de la dernière clause empêchant les salariés actionnaires du groupe de réseau social de vendre leurs actions.

Vers 16h00 GMT, le titre prenait 7,40% 21,33 dollars.

"Certes le lock-out expire, mais rien ne justifie que quelqu'un vende", a déclaré Tim Ghriskey, investisseur en chef chez Solaris Group. "Avec un titre aussi peu cher, ces actionnaires à long terme ont décidé de conserver leurs actions et cela soutient les cours."

Près de 800 millions d'actions Facebook auraient théoriquement pu être mises sur le marché mercredi après l'expiration de la dernière clause de lock-out encore en vigueur depuis l'introduction.

Facebook est devenu en mai le premier groupe américain à entrer en Bourse avec une capitalisation boursière supérieure à 100 milliards de dollars, mais cette dernière a rapidement fondu, son titre s'échangeant désormais à un niveau inférieur de près de moitié à son cours d'introduction.

Cette chute s'explique par les doutes qui entourent les perspectives à long terme du réseau social en ligne mais aussi par l'arrivée sur le marché de nouveaux titres à mesure qu'expiraient la série de clauses interdisant aux salariés actionnaires de céder leurs titres.

Alexei Oreskovic, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Facebook s'envolait mercredi &agrave; la Bourse de New-York, en d&eacute;pit de l'expiration de la derni&egrave;re clause emp&ecirc;chant les salari&eacute;s actionnaires du groupe de r&eacute;seau social de vendre leurs actions. Vers 16h00 GMT, le titre prenait 7,40% 21,33 dollars. /Photo prise le 18 mai 2012/REUTERS/Shannon Stapleton</p>