La récession au Portugal s'est aggravée au 3e trimestre

mercredi 14 novembre 2012 13h09
 

LISBONNE (Reuters) - La récession qui frappe l'économie portugaise s'est aggravée au troisième trimestre sous l'effet conjugué du ralentissement des exportations et de la baisse de la demande intérieure, plombée par l'austérité budgétaire.

Le produit intérieur brut (PIB) du Portugal s'est contracté de 3,4% sur un an durant la période juillet-septembre, montre la première estimation publiée mercredi par l'institut national des statistiques INE. Un chiffre à comparer à la baisse de 3,2% enregistrée au deuxième trimestre.

L'économie du pays affiche ainsi un septième trimestre consécutif de contraction, sa pire récession depuis les années 1970. D'un trimestre sur l'autre, la baisse du PIB ressort à 0,8% après -1,1% sur les trois mois précédents.

L'INE précise que la croissance des exportations portugaises a ralenti, une évolution préoccupante pour le seul secteur de l'économie qui parvenait à afficher des résultats positifs depuis le début de la crise.

"En comparaison trimestrielle, la baisse a été plus forte qu'attendu, probablement en raison du ralentissement des exportations liés aux grèves des dockers et à la faiblesse des exportations vers l'Espagne, notre principal partenaire", a commenté Teresa Gil Pinheiro, économiste de Banco BPI à Lisbonne.

La première estimation du PIB espagnol au troisième trimestre doit être publiée jeudi matin et les économistes interrogés par Reuters attendent en moyenne un recul de 0,3% d'un trimestre sur l'autre et de 1,6% sur un an.

L'INE note toutefois que l'impact négatif de la demande intérieure portugaise sur l'activité économique dans son ensemble a été moins marqué en rythme annuel sur juillet-septembre.

L'AUSTÉRITÉ BUDGÉTAIRE HANDICAPE LA DEMANDE

Les économistes s'attendent à ce que la demande intérieure continue de baisser jusqu'à la fin de l'année et en 2013 en raison des hausses d'impôts et de taxes prévues par le budget 2013, les plus importantes depuis des décennies.   Suite...

 
<p>Le produit int&eacute;rieur brut (PIB) du Portugal s'est contract&eacute; de 0,8% au troisi&egrave;me trimestre apr&egrave;s un recul de 1,1% au deuxi&egrave;me, sous la pression des mesures d'aust&eacute;rit&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Nacho Doce</p>