Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mercredi 14 novembre 2012 08h38
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue en légère baisse à l'ouverture.

* VIVENDI a relevé mardi sa prévision de résultat net pour 2012 après un troisième trimestre meilleur que prévu, la forte demande pour les jeux vidéo d'Activision Blizzard ayant en partie compensé la dégradation de la performance de SFR.

* EDF a prévenu mardi que son résultat brut d'exploitation (Ebitda) pourrait ne pas croître en 2013 en raison de la dégradation de la conjoncture économique, ce qui compliquera l'atteinte des objectifs 2011-2015.

* RENAULT pourrait ne pas atteindre son objectif de vendre un million de véhicules low cost en 2012, rapportent Les Echos, citant le responsable de cette gamme, Arnaud Deboeuf.

* CNP ASSURANCES a fait état mercredi d'un net repli de ses activités au cours des neuf premiers mois de l'année, plombées par la chute de ses revenus en Europe du Sud du fait de la crise dans la zone euro.

* SOITEC a creusé sa perte opérationnelle courante au premier semestre et, compte tenu de l'environnement économique, le fabricant de plaques de silicium sur isolants prévoit qu'il sera encore dans le rouge sur l'ensemble de l'exercice 2012-2013.

* WENDEL a annoncé mardi soir avoir dégagé un chiffre d'affaires en progression de 5,1% sur les neuf premiers mois de l'année grâce notamment à la hausse des revenus de ses filiales Bureau Veritas et Stahl.

* TF1 a annoncé mardi un nouveau plan de 85 millions d'euros d'économies récurrentes d'ici à fin 2014 pour compenser la dégradation de ses recettes publicitaires, mais a maintenu sa prévision de stabilité du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice 2012.

* LUFTHANSA et AIR FRANCE-KLM vont céder une participation combinée de 5,28% dans le capital d'Amadeus IT Holdings via un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, a annoncé mardi la banque HSBC, chargée de l'opération.   Suite...

 
<p>TF1 a annonc&eacute; mardi un nouveau plan de 85 millions d'euros d'&eacute;conomies r&eacute;currentes d'ici &agrave; fin 2014 pour compenser la d&eacute;gradation de ses recettes publicitaires, mais a maintenu sa pr&eacute;vision de stabilit&eacute; du chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice 2012. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>