Les Bourses européennes ouvrent en baisse

mardi 13 novembre 2012 09h41
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en baisse à l'ouverture mardi, pour la cinquième séance consécutive, toujours préoccupées par le "mur budgétaire" aux Etats-Unis et la crise de la dette en Europe.

À Paris, le Cac 40 recule de 22,14 points ou 0,65% après dix minutes d'échanges. Plombé par E.ON, le Dax-30 perd 0,74% à Francfort tandis que le FTSE recule de 0,59% à Londres, affaibli par les minières et Vodafone. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 abandonne 0,67% à 2.456,94 points.

Sensibles à l'économie mondiale, les minières tirent les indices à la baisse avec des reculs de 3,69% pour Anglo American, de 1,70% pour Rio Tinto et de 1,13% pour BHP Billiton.

Plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, l'électricien allemand E.ON plonge de 8,76% après avoir revu en baisse ses perspectives pour l'année prochaine. Dans son sillage, GDF Suez cède 2,54% et EDF 1,75% à Paris.

Aux télécoms, Vodafone chute de 3,5% après l'annonce d'une lourde dépréciation de ses activités en Espagne et en Italie.

Contre la tendance, PagesJaunes a ouvert en hausse de 13% à Paris après l'annonce d'un accord sur le refinancement de sa dette.

Aux Etats-Unis, le Congrès fait sa rentrée avec un compte à rebours de sept semaines pour parvenir à s'entendre sur le budget. Faute d'accord, 600 milliards de dollars de hausses d'impôt et de réductions de dépenses publiques prendront effet automatiquement le 1er janvier, au risque de replonger la première économie mondiale en récession.

En Europe, les bailleurs de fonds de la Grèce ont accepté lundi soir d'accorder deux années supplémentaires à Athènes pour réaliser les économies qu'ils lui réclament mais les ministres des Finances de la zone euro, réunis à Bruxelles, n'ont pas débloqué de nouvelle tranche d'aide. Une prochaine réunion a été fixée au 20 novembre.

"A court terme, la situation aux Etats-Unis et en Grèce reste en tête des préoccupations des investisseurs", dit Keith Bowman, analyste chez Hargreaves Lansdown à Londres. "Mais on peut espérer des déclarations conciliantes aux Etats-Unis et, si on arrive à oublier un peu la Grèce, on peut espérer regagner un peu de terrain".   Suite...

 
<p>Les principales Bourses europ&eacute;ennes sont en baisse &agrave; l'ouverture mardi, pour la cinqui&egrave;me s&eacute;ance cons&eacute;cutive, toujours pr&eacute;occup&eacute;es par le "mur budg&eacute;taire" aux Etats-Unis et la crise de la dette en Europe. &Agrave; Paris, le Cac 40 recule de 0,65% apr&egrave;s dix minutes d'&eacute;changes. Le Dax-30 perd 0,74% &agrave; Francfort tandis que le FTSE recule de 0,59% &agrave; Londres. L'indice paneurop&eacute;en Eurostoxx 50 abandonne lui 0,67%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>