Faurecia compte supprimer 3.000 emplois en Europe de l'Ouest

lundi 12 novembre 2012 19h09
 

PARIS (Reuters) - Faurecia a annoncé lundi la suppression de 3.000 emplois en Europe occidentale d'ici la fin 2013 pour réduire ses coûts face à la dégradation de l'environnement automobile sur le continent, qui l'a aussi conduit à repousser des objectifs financiers.

L'équipementier, détenu à 57,4% par PSA Peugeot Citroën, aura supprimé 1.500 postes d'ici à la fin de cette année, sans que soient précisés les pays concernés par cet ajustement de l'outil industriel.

Un porte-parole du groupe a ajouté qu'un nombre équivalent d'emplois seraient supprimés en 2013.

Au total, la restructuration représentera environ 7% de l'effectif européen de Faurecia.

"Il faut maintenant attendre le processus d'information des représentants du personnel des pays concernés", a dit le porte-parole.

Faurecia, qui employait fin 2011 plus de 84.000 personnes dans le monde, dont environ 12.000 intérimaires, et plus de 43.000 personnes en Europe, avait annoncé cet été de nouvelles mesures de restructuration sur le continent, mais sans en chiffrer l'impact en termes d'emploi.

Les charges de restructuration, estimées jusqu'ici à 80-90 millions d'euros pour l'année en cours, atteindront 100 millions, contre 60 millions en 2011. Faurecia prévoit également 90 millions d'euros de charges supplémentaires en 2013, ce qui affectera sa trésorerie l'an prochain et l'année suivante.

"Le nouveau contexte européen impacte les objectifs financiers à moyen terme du groupe, la réduction significative des perspectives de production appelle un plan d'action supplémentaire", a indiqué Yann Delabrière, PDG de Faurecia, à l'occasion d'une réunion pour les investisseurs à Londres.

Faurecia, qui compte en France une quarantaine de sites de production et de recherche & développement, a également répété son intention d'accélérer son mouvement de délocalisation vers les pays à bas coûts d'Europe de l'Est : sept nouveaux sites de production y sont programmés entre 2012 et 2014 et plus de la moitié de l'effectif européen total y sera implanté à l'horizon 2016.   Suite...

 
<p>Faurecia, l'&eacute;quipementier automobile d&eacute;tenu &agrave; 57,4% par PSA Peugeot Citro&euml;n, vise un chiffre d'affaires de 22 milliards d'euros en 2016, qu'il compte r&eacute;aliser &agrave; cet horizon &agrave; 55% hors d'Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Christophe Ena/Pool</p>