L'Europe n'est pas encore au bout du tunnel, dit Benoît Coeuré

vendredi 9 novembre 2012 17h42
 

par Jean-Baptiste Vey

LYON (Reuters) - Les éléments de la sortie de crise en Europe sont en place mais beaucoup reste à faire pour voir le bout du tunnel, a déclaré vendredi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Lors des Journées de l'économie de Lyon, il a ainsi évoqué une nécessaire mise en place de l'union bancaire européenne, une plus grande intégration budgétaire et la poursuite du processus de recapitalisation des banques.

Il a ajouté que la BCE "ne croit pas" à un risque de sortie de l'euro de certains pays, tout en reconnaissant que ces risques, "qui pour nous ne sont pas acceptables", étaient intégrés dans la valeur des dettes souveraines de certains pays.

"Les éléments de la sortie de crise sont en place, ça va durer assez longtemps, on n'est pas au bout du tunnel", a dit Benoît Coeuré. "La convergence est en cours (...) les positions extérieures sont en train de converger au sein de la zone euro."

Mais, a-t-il poursuivi, "ça ne suffit pas, si on veut consolider tout ça, il faut renforcer très substantiellement l'infrastructure institutionnelle de la zone euro".

"Il faut une supervision unique des banques et il faut un renforcement très significatif des instruments économiques (...), de la gouvernance économique, et peut-être même des éléments de l'intégration budgétaire au sein de la zone euro."

Il est important que le contrôle bancaire au sein de la zone euro puisse démarrer au 1er janvier 2013 et être mis en oeuvre progressivement au cours de l'année prochaine, a-t-il dit.

ZONE EURO TRÈS FRAGMENTÉE   Suite...

 
<p>Beno&icirc;t Coeur&eacute;, membre du directoire de la Banque centrale europ&eacute;enne, estime que les &eacute;l&eacute;ments de la sortie de crise en Europe sont en place mais que beaucoup reste &agrave; faire pour voir le bout du tunnel. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>