La production industrielle chute de 2,7% en septembre

vendredi 9 novembre 2012 09h02
 

PARIS (Reuters) - La production industrielle de la France a chuté en septembre après deux mois consécutifs de hausse, enregistrant une baisse nettement supérieure aux attentes de 2,7% après une progression révisée en hausse à +1,9% en août, selon des données publiées vendredi par l'Insee.

L'indice de la production de l'industrie manufacturière a plongé de son côté de 3,2%, le chiffre d'août étant révisé en hausse à +2,1%.

Les 18 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une baisse de 1,0% de la production industrielle en septembre, leurs estimations s'échelonnant de -0,5% à -2,0%.

L'Insee avait annoncé en première estimation pour août des hausses de 1,5% de la production industrielle et de 1,8% de la production manufacturière.

Au cours du troisième trimestre, la production augmente de 0,9 % dans l'industrie manufacturière et est stable dans l'ensemble de l'industrie, précise l'Insee dans un communiqué.

Sur ces trois mois, la production est en hausse dans les matériels de transport (+3,2%), les autres produits industriels(+0,5%) et les équipements électriques, électroniques, informatiques, machines (+1,2%). La production est également en hausse dans le raffinage (+4,9%).

La production manufacturière du troisième trimestre 2012 reste en repli (-1,9%) par rapport au troisième trimestre 2011, précise l'Insee.

Sur le mois de septembre, la production baisse très fortement dans l'automobile (-16,2%), et dans les autres matériels de transport (-5,5%).

La production diminue dans la métallurgie et les produits métalliques (-4,1%), le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (-3,0%), dans le bois, papier et imprimerie (-2,9%), ainsi que dans les autres industries manufacturières (-1,2%) et le textile, habillement, cuir et chaussure (-4,6%).   Suite...

 
<p>La production industrielle de la France a chut&eacute; en septembre apr&egrave;s deux mois cons&eacute;cutifs de hausse, enregistrant une baisse nettement sup&eacute;rieure aux attentes de 2,7%. /Photo d'archives/REUTERS/Ognen Teofilovski</p>