Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

vendredi 9 novembre 2012 08h42
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse, le contrat à terme sur le CAC 40 progressant de 0,3% vers 8h30, de solides statistiques chinoises rassurant des investisseurs inquiets de la situation budgétaire aux Etats-Unis et de la crise européenne.

* VALEURS CYCLIQUES - La production industrielle a accéléré en octobre en Chine, de 9,6% en rythme annuel, dépassant les attentes des économistes qui anticipaient une progression de 9,4%, alors que les ventes au détail ont augmenté de 14,5% le mois dernier sur un an contre 14,0% attendu.

* LEGRAND - Kepler abaisse sa recommandation à "alléger" sur la valeur, contre "acheter", mais maintient son objectif de cours de 31 euros.

* LAFARGE a confirmé ses objectifs pour 2012 et 2013 après un troisième trimestre marqué par une hausse de 4% de son chiffre d'affaires grâce à ses hausses de prix et à la demande des pays émergents.

Le groupe s'est également montré confiant de conclure dans les prochaines semaines les cessions d'actifs en Grande-Bretagne réclamées par le régulateur en échange de la création de sa co-entreprise avec le groupe minier anglo-américain.

* CRÉDIT AGRICOLE S.A. a publié vendredi une perte nette de 2,85 milliards d'euros au titre du troisième trimestre, un résultat qui intègre l'impact de la cession de sa filiale grecque Emporiki et d'autres éléments exceptionnels liés à sa réorganisation.

* EURAZEO a annoncé un chiffre d'affaires en progression de 1,8% pour le troisième trimestre, à 1,24 milliard d'euros et fait part d'une certaine prudence pour les prochains mois en raison de l'environnement économique.

* PERNOD RICARD annonce le rejet de la plainte déposée à New York en octobre 2004 par plusieurs administrations régionales colombiennes à l'encontre du groupe français, du britannique Diageo et du canadien Seagram pour concurrence déloyale.

* TECHNIP a remporté un contrat pour le développement de l'infrastructure du champ Cardamom dans le golfe du Mexique, visant à raccorder des puits sous-marins à la plate-forme détenue par Shell Offshore.   Suite...

 
<p>Areva, qui a annonc&eacute; faire appel contre la d&eacute;cision du producteur tch&egrave;que d'&eacute;lectricit&eacute; CEZ de l'exclure d'un appel d'offres pour l'extension de la centrale nucl&eacute;aire de Temelin, &agrave; suivre vendredi &agrave; la Bourse de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>