Moscovici précise le plan de financement des collectivités

jeudi 8 novembre 2012 19h27
 

DIJON, Côte-d'Or (Reuters) - La future banque des collectivités locales françaises, qui associera la Banque postale et la Caisse des dépôts, sera en mesure de leur offrir environ cinq milliards d'euros de prêts par an, a déclaré jeudi Pierre Moscovici.

Le gouvernement examine d'autre part la possibilité d'ouvrir pour elle une enveloppe pérenne de prêts à long terme, a ajouté le ministre de l'Economie à l'occasion d'un déplacement en Côte-d'Or. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en dévoilera le montant dans deux semaines aux maires de France.

Ces deux mesures font partie d'un plan visant à répondre aux problèmes de financement des collectivités locales liés à la déconfiture de la banque franco-belge Dexia.

Ce plan prévoit aussi des prêts à moyen et long terme de la Banque postale, pour un montant d'un milliard d'euros.

Quelques heures plus tôt, Pierre Moscovici avait annoncé à Lyon que la France avait reçu des autorités européennes un accord de principe sur les conditions du démantèlement des activités françaises de Dexia.

Ce feu vert lève un des derniers obstacles à la création de la nouvelle banque publique des collectivités.

Cette future entité "offrira des volumes de prêts de l'ordre de cinq milliards d'euros par an", a précisé Pierre Moscovici.

Le ministre de l'Economie a d'autre part dit sa confiance dans le maintien des volumes de prêts des banques privées aux collectivités territoriales, qui redoutent une dégradation de leur accès au crédit.

PAS DE GARANTIE D'ÉTAT   Suite...

 
<p>Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a d&eacute;clar&eacute; jeudi que la future banque des collectivit&eacute;s locales fran&ccedil;aises, qui associera la Banque postale et la Caisse des d&eacute;p&ocirc;ts, sera en mesure de leur offrir environ cinq milliards d'euros de pr&ecirc;ts par an. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge</p>