8 novembre 2012 / 16:03 / il y a 5 ans

PPR enclenche la cession de ses activités dans Redcats

<p>Fran&ccedil;ois-Henri, PDG de Pinault Pinault-Printemps-Redoute. PPR a annonc&eacute; la cession d'une partie de ses activit&eacute;s am&eacute;ricaines de ventes &agrave; distance, Redcats USA, dans le cadre de la strat&eacute;gie de recentrage du groupe sur le luxe et les activit&eacute;s dites de "Sport &amp; Lifestyle", comme Puma. /Photo prise le 17 f&eacute;vrier 2011/Philippe Wojazer</p>

PARIS (Reuters) - PPR a annoncé jeudi la cession d'une partie de ses activités américaines de ventes à distance, Redcats USA, dans le cadre de la stratégie de recentrage du groupe sur le luxe et les activités dites de "Sport & Lifestyle", comme Puma.

Redcats a signé un accord avec Northern Tool + Equipment (NTE) pour céder au groupe américain les activités Sports et Loisirs de Redcats USA, comprenant The Sportsman's Guide, Inc. et The Golf Warehouse, Inc., le tout pour une valeur de 215 millions de dollars (169 millions d'euros environ).

Cette opération, qui doit être finalisée d'ici la fin de l'année, constitue la première étape du désengagement annoncé par PPR dans Redcats, qui contrôle aux Etats-Unis un deuxième pôle spécialisé dans la vente à distance de vêtements pour les grandes tailles, qui a également vocation à être vendu.

En dehors des Etats-Unis (qui représente un tiers de l'activité de Redcats), cette division regroupe un pôle enfants-famille composé des enseignes Vert Baudet et Cyrillus, la marque suédoise de vêtements Ellos et La Redoute, qui devraient également être cédés.

PPR, propriétaire de Gucci, Yves Saint Laurent ou Bottega Veneta pour ses actifs dans le luxe, mais aussi de l'équipementier sportif Puma ou de Volcom, fabricant américain de vêtements liés aux sports de glisse, avait entamé sa sortie de la distribution en 2006 avec le Printemps.

Il avait ensuite cédé et mis en Bourse une participation majoritaire dans CFAO( distribution automobile et pharmaceutique en Afrique) fin 2009, puis vendu Conforama (ameublement) au sud-africain Steinhoff en 2011. PPR a vendu cet été le solde de sa participation dans CFAO à Toyota.

PPR a annoncé également le mois dernier son projet de scission et de mise en Bourse en 2013 de la Fnac, qui traverse une passe difficile en raison de la concurrence d'internet pour la vente de produits culturels comme les livres, les disques, les vidéos et les équipements électroniques.

Vers 16h45, le titre PPR progressait de 1,1% à 135,70 euros, portant ses gains à 22,6% depuis le début de l'année pour une capitalisation boursière de près de 17 milliards d'euros.

Jean-Michel Bélot, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below