Socgen confiante sur Bâle III malgré un 3e trimestre en chute

jeudi 8 novembre 2012 12h35
 

par Matthias Blamont et Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Société générale a annoncé jeudi que les efforts de réduction de bilan engagés ces derniers mois lui permettraient d'atteindre ses objectifs de solvabilité en 2013 après avoir publié des comptes trimestriels plombés par de nouvelles charges et moins-values.

La banque française, dont la solidité financière est régulièrement jugée plus faible que celle de sa grande concurrente BNP Paribas par les analystes, précise dans un communiqué être en capacité d'atteindre un ratio "common equity tier 1" sous Bâle III compris entre 9 et 9,5% à la fin de l'an prochain.

Vers 11h30, l'action Société générale progressait de 0,14% à 24,62 euros à la Bourse de Paris. Au même moment, l'indice sectoriel des banques de la zone euro reculait de 0,37%.

Dans une note de recherche, les analystes de Nomura soulignent qu'en excluant les éléments exceptionnels, les trimestriels du groupe dépassent le consensus.

La Société générale fait valoir qu'avec 16 milliards d'euros d'actifs vendus depuis juin 2011, le programme de cessions de sa banque de financement et d'investissement (BFI) est terminé et que les annonces des ventes de ses filiales et participations au troisième trimestre lui permettront d'améliorer encore son profil de risque à l'heure où la récession menace en Europe.

La direction a de fait annoncé le 19 octobre la vente pour un million d'euros à Piraeus Bank de la filiale grecque Geniki, déficitaire, après un accord intervenu en août pour la reprise par le fonds d'investissement américain Carlyle du gestionnaire d'actifs californien TCW.

Lors d'une interview accordée à Reuters Insider, le PDG Frédéric Oudéa a estimé que la croissance mondiale resterait molle en 2013, "avec une incertitude majeure aux Etats-Unis au début de l'année du fait du mur budgétaire (fiscal cliff)".

"Dans la zone euro, il n'y a pas de miracles à attendre", a-t-il ajouté.   Suite...

 
<p>Soci&eacute;t&eacute; g&eacute;n&eacute;rale annonce jeudi que les efforts de r&eacute;duction de bilan engag&eacute;s ces derniers mois lui permettront d'atteindre ses objectifs de solvabilit&eacute; en 2013 apr&egrave;s avoir publi&eacute; des comptes trimestriels plomb&eacute;s par de nouvelles charges et moins-values. /Photo prise le 7 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>